PSG-OM : le résumé de la rencontre !


Le Paris Saint-Germain a battu l'Olympique de Marseille ce dimanche 4 octobre au Parc des Princes (2-1).


Le premier Classique de la saison 2015-2016 se déroulait ce dimanche au Parc des Princes. Pour rappel, les supporters marseillais n'étaient pas du déplacement alors que ceux du parisiens étaient bien là pour un match à plus de 45 000 spectateurs.

Les deux entraîneurs alignent leur équipe type. Côté parisiens, c'est la même équipe qui a joué contre Donetsk dans la semaine qui est alignée alors que côté olympien, Michel était privé de Benjamin Mendy, suspendu.

Si le Paris-Saint-Germain est invaindu depuis neuf matchs contre l'OM, cette rencontre-ci ne débute pas comme prévu ; dès l'entame de match, Rémy Cabella repique dans l'axe et tente une frappe lontaine captée par Kévin Trapp. L'OM pose de nombreux problèmes au PSG, les marseillais jouent dans la moitié de terrain parisienne et Paris n'arrive pas à ressortir. Quelques minutes plus tard, Lass Diarra trouve Alessandrini qui décoche une superbe frappe, encore captée par le portier parisien. Au bout de vingt minutes de jeu, les hommes de Laurent Blanc se procurent une première occasion par Zlatan Ibrahimovic. Le suédois lance Cavani sur la gauche qui lui remet tout de suite. Zlatan reprend ce ballon, surpris et bute sur Mandanda. Le Paris SG est rentré dans son match ; nouvelle grosse occasion pour Ibra qui bute à nouveau sur Steve Mandanda. L'ancien milanais est lancé par Verratti, il passe Nkoulou avec réussite mais le portier marseillais, vigilant, sort rapidement dans les pieds de l'attaquant du PSG. Dans la foulée, Angel Di Maria pénètre dans le camps marseillais et tente sa chance de loin. Le ballon est légèrement effleré par Mandanda mais l'arbitre n'accorde pas le corner.

Nous somme à la demi-heure de jeu et Barrada contrôle un bon ballon sur le côté gauche. Le joueur formé au PSG centre du droit sur la tête de Michy Batshuayi qui trompe Kévin Trapp, l'Olympique de Marseille mène un but à zéro. Mais dans le football, tout est possible : à deux minutes de la mi-temps, Michy Batshuayi essaye de mettre le ballon vers son gardien mais Zlatan se précipite sur le ballon et Mandanda vient bousculer son adversaire. Monsieur Bastien accorde un pénalty aux locaux. Le géant suédois transforme le tir au but obtenu et prend Steve Mandanda à contre-pied. C'est là que tout devient possible pour Paris, dans la foulée, les parisiens obtiennent un corner. Sur celui-ci, Rolando met la main et l'arbitre offre un second pénalty pour le club de la capitale. Ibra transforme ce nouveau coup de pied de réparation mais doit être retiré car Aurier et Cavani sont entrés dans la surface. Deuxième chance pour l'attaquant de 34 ans qui bat une nouvelle fois le gardien phocéen. On atteint finalement la pause avec un avantage parisien. Zlatan Ibrahimovic devient le meilleur buteur de l'histoire du club francilien et dépasse Miguel Pauleta avec ses 110 buts. Un score sévère pour les marseillais à l'issue de la première mi-temps.

La seconde période ne change pas la donne, Marseille jette ses dernières forces dans la bataille mais le PSG a su garder son avance sans aller marquer un troisième but. L'Olympique de Marseille obtient un pénalty suite à une faute de Serge Aurier, qui va d'ailleurs recevoir un carton jaune. Il l'a obtenu, il le tire. Abdelaziz Barrada s'élance face à Kévin Trapp mais le portier allemand repousse le ballon. Le milieu de terrain phocéen frappe sur le côté gauche mais l'ancien de Francfort est sur la trajectoire du tir.

Cette parade donne des ailes à Paris qui domine ensuite le match ; les occasions s'enchaînent et Javier Pastore voit une balle de but repoussée par Mandanda. L'international français est héroïque sur ce coup. L'OM contre et Michy Batshuayi est lancé dans la profondeur ; il centre sur l'aile opposée vers Lucas Ocampos qui remet le ballon directement pour Cabella. L'ancien joueur de Montpellier frappe en une touche de balle mais bute encore sur le gardien parisien.

Le Paris Saint-Germain s'impose sans être flamboyant et remporte sa huitième victoire de rang face au rival marseillais. Les joueurs de Laurent Blanc restent leader avec maintenant 15 points d'avance sur l'Olympique de Marseille. Mais les joueurs emmenés par Michel n'ont pas à rougir de leur prestation, ils ont fait déjouer le meilleur milieu de France, le trio Matuidi-Motta-Verratti et ont posé énormément de problèmes à la défense parisienne. Le club phocéen va tout de même devoir de (re)lancer cette saison.

Le résumé vidéo LFP : https://www.google.fr/search?sourceid=chrome-psyapi2&ion=1&espv=2&ie=UTF-8&q=psg%202-1%20om&oq=psg%202-1%20om&aqs=chrome.0.69i59j0l5.2674j0j7#sh=0

Deux marseillais ainsi que deux parisiens figurent dans mon équipe-type du week-end : http://lepetitreporterfoot.wix.com/petitreporterfoot#!team/c10ek



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube