L2-J11: Lens concède le nul face à Laval (1-1)


Alors que la rencontre entre Lens et Laval avait lieu ce lundi soir au Stade Félix Bollaert, les deux équipes se sont séparées sur un match nul (1-1). Le Stade Lavallois avait ouvert le score très tôt par Rachid Alioui sur une erreur défensive de Guirane Ndaw. Au retour des vestiaires, le Racing a égalisé par Pierrick Valdivia. Sur un centre en retrait de Mathias Autret, le milieu de terrain Sang & Or tente sa chance en dehors de la surface et bat Lionel Cappone du plat du pied.

Pourtant, les lensois n'y arrivent pas. Ils n'arrivent jamais à rentrer dans leur match et sont souvent punis très tôt. A l'affut, Rachid Alioui est venu piquer le ballon dans les pieds de la défense lensoise avant de tromper Joris Delle. A domicile, les joueurs d'Antoine Kombouaré n'ont remporté qu'un seul match et cela inquiéte son public, qui a de nouveau sifflé ses joueurs.

Pas de déception pour Laval. Non, au contraire selon Erouane Quintin. Le joueur lavallois estime que le point pris à Lens est excellent et important : "On avait dit : si on prend un point à Lens, on signe". Le défenseur se focalise même déjà sur la rencontre face à Tours : "On va essayer de garder cette dynamique et on se concentre sur le match de Tours vendredi".

Le Stade lavallois réalise même une très bonne opération et le seul regret pourrait être de ne pas avoir fait le break et d'avoir tué le match..

Autret au dessus de tous, les autres ne suivent pas. Si l'ancien lorientais est encore le meilleur lensois sur le terrain c'est surtout parce que les autres ne sont pas au niveau. En première période surtout, où Guirane Ndaw a encore perdu énormément de ballons et fait beaucoup de fautes. Derrière, la défense est encore très fébrile et se fait très peur. En seconde période, l'intensité et l'envie des joueurs, poussés par le public et Antoine Kombouaré ont presque fait oublier les fautes techniques lensoises.

Malgré ces erreurs, les Sang & Or sont, comme la saison dernière en Ligue 1, poussifs et ne peuvent pas se reprocher gand chsoe à l'arrivée. Le seul regret selon Anthony Scaramozzino, c'est forcément d'avoir encaissé ce but très (trop) tôt : "On se met une balle dans le pied au bout de quatre minutes de jeu. (..) on a eu des occasions après c'est une erreur de notre part."

Après cette rencontre, la Racing reste 16ème avec trois points d'avance seulement sur la zone rouge tandi que Laval est 11ème avec quinze points. Après les autres résultats, Dijon est leader de Ligue 2 avec vingt-deux points. L'AC Ajaccio et Sochaux sont relégables, devant Nîmes, bon dernier, qui a enfin atteint les zéros points. En bonne surprise, Bourg-en-Bresse Péronnas est à un point du podium et se place à la quatrième place.



0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube