L1: Paris bat l'ASSE (4-1) !


Ce dimanche soir, le Paris Saint-Germain recevait l'AS Saint-Etienne au Parc des Princes. Cinq jours après le match nul face au Real Madrid ici même au Parc, le PSG s'est imposé facilement face aux Verts.

Dominateurs, les parisiens ont le ballon comme à leur habitude. L'absence de Blaise Matuidi paliée par Adrien Rabiot ne s'est pas fait ressentir et s'est même bien entendu avec Thiago Motta et Marco Verratti, de plus en plus fort. Au delà de sa grande technique et de son grand travail de récupération, le génie italien fait maintenant le pressing. Il n'hésite pas à monter et à frapper, comme il l'a fait contre le Real notamment. L'italien est vraiment un des meilleurs milieux au monde... A vingt minutes de la fin, Marco marque contre son camp. Sur une mauvaise relance parisienne, l'italien reçoit un ballon puissant qu'il ne peut contrôler et qui rebondit sur lui. Une erreur qui n'enlève rien au grand match du joueur.

Le PSG a fait mal à la défense stéphanoise. Les latéraux franciliens ont été très offensifs et ont même été décisifs, à l'image de Layvin Kurzawa, buteur ce soir. L'ancien monégasque a marqué son premier but avec le PSG.

Les deux équipes rentrent aux vestiaires avec un score en faveur du club de la capitale et c'est mérité. Un Paris dominateur qui aurait du rentrer avec plus de buts. Paris a la possesion, Paris domine mais Paris n'a marqué qu'un seul but. Un seul but marqué en première période, pas en seconde où le festival offensif était au rendez-vous...

Le PSG déroule en seconde période : Edinson Cavani double la mise dès le retour sur la pelouse. L'uruguayen sert ensuite Zlatan Ibrahimovic qui inscrit le troisième but parisien. Emmenés par Angel Di Maria, les attaquants parisiens se sont fait plaisir ce soir. Le milieu argentin a également apporté sa technique sur coups de pieds arrêtés. En fin de rencontre, Verratti centre au second poteau vers Lucas qui bat Stéphane Ruffier de la tête.

Comme à chaque confrontation entre les deux clubs, le Paris Saint-Germain a donné une leçon de football aux Verts. Les joueurs de Laurent Blanc comptent sept points d'avance sur leur dauphin. Kévin Trapp a de nouveau fait un très grand match, décisif quand il a du l'être. Le club de la capitale n'a pas déçu ce soir et le public est aussi très heureux.



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube