France - Allemagne : faits et notes du match !


Vendredi soir, l'Equipe de France affrontait l'Allemagne, championne du Monde 2014. Après leur élimination en coupe du Monde, les Bleus voulaient prendre leur revanche au Stade de France. La paire Martial-Giroud s'est offert le champion du Monde, un peu à la peine, en raison de quelques absences peut-être. Entrée en jeu en fin de match, Gignac un inscrit le deuxième but français, en répondant ainsi à celui de son coéquipier Olivier Giroud en première mi-temps.

Une victoire pour faire oublier beaucoup de choses hier soir. Tout d'abord, l'affaire Valbuena-Benzema, concernés par la sex-tape du milieu lyonnais. Mais surtout faire oublier le carnage dans les rues de Paris et aux abords du Stade de France. Plusieurs explosions, qui ont d'ailleurs interpellées Patrice Evra. Le joueur de la Juventus de Turin s'est quasiment arrêté de joué, regardant dans la direction du bruit.


Patrice Evra ne pouvait en revanche pas se douter de ce qui se passait aux abords du stade : trois personnes se sont faites exploser. Les joueurs, français et allemands, ont découverts les nouvelles à la fin de la rencontre, sur les écrans du tunnel du stade.

Sur un terrain difficilement praticable, les Bleus ouvrent le score par Olivier Girou. Anthony Martial déborde et, d'un très beau geste, humilie Rudiger avant de donner un très bon ballon à son compatriote qui marque. L'attaquant d'Arsenal bat Manuel Neuer et permet aux Bleus de rentrer à la pause avec un score favorable.

En seconde période, les français ne veulent pas s'endormir ; d'abord un but refusé pour hors-jeu à Antoine Griezmann suite à un bon enchaînement entre les trois avants tricolores. L'entréé en jeu du jeune milieu de Schalke 04, Leroy Sané, apporte un peu plus de folie dans le jeu de allemands. Thomas Muller peut tenter une frappe aux 25 mètres qui termine sa trajectoire sur le poteau d'Hugo Lloris. Pour son retour en Bleu, André-Pierre Gignac n'attend que quelques minutes pour fêter sa 22ème sélection. Le centre de Blaise Matuidi pour le joueur des Tigres et magnifique, millimétré, arrivant sur la tête de l'ancien marseillais.

Les Bleus de Didier Deschamps reprennent leurs bonnes habitudes, enchaînant un 5ème succès consécutif. Une belle victoire face à une équipe championne du monde. Il y a du boulot du côté de la Mannschaft, à quelques mois de l'Euro 2016 en France. "C'était un vendredi soir. Ce fut un vendredi noir" dixit Eurosport.

Les notes :

France :

Hugo Lloris : 6/10. Auteur d'une bonne prestation mais peu inquiété en première période, le portier et capitaine est d'abord bien intervenu dans les pieds de Leroy Sané avant de concéder la lourde frappe de Thomas Muller sur laquelle il était surement battu.

Bacary Sagna : 4/10. C'est toujours pareil avec le latéral de Manchester City. Il rate ses centres, se fait déborder... peut-être n'est-il plus au niveau.

Raphaël Varane : 8/10. Peut-être le meilleur français vendredi soir, du moins défensivement. Je ne sais pas si l'ancien lensois a perdu un duel. Jamais battu dans les airs, il est également extremement à l'aise jeu au pied. Dans ses relances notamment. Il faudra noter qu'il est quasiment impossible de le prendre dans le dos.

Laurent Koscienly : 7/10. Moins bien noté que son coéquipier Raphaël Varane. Le défenseur des Gunners a perdu un ou deux duels qui auraient pu permettre aux allemands et à Thomas Muller de se procurer un occasion. Très agressif et très efficace, il forme la paire parfaite avec Varane. De quoi donner des idées au sélectionneur des Bleus à quelques mois de l'Euro.

Patrice Evra : 6/10. Serein et toujours aussi calme, le joueur de la Juve a fait son match. Offensif dans son couloir, il a souvent apporté un surnombre dans la défense allemande, réalisant plusieurs bons enchaînements avec Blaise Matuidi ou Anthony Martial. C'est l'un des cadres de cette équipe, il l'a montré une nouvelle fois.

Paul Pogba : 6/10. Le milieu de terran tricolore a du mal à rentrer dans la rencontre. Très propre dans ses relances, volontaire au pressing et au dessu techniquement, il a même tenté sa chance à l'heure de jeu en dehors de la surface. Une frappe qui a obligée Manuel Neuer à sortir une belle claquette.

Lassana Diarra : 6,5/10. Une excellente première période comblée par une dernière demi-heure plus compliquée. Il a d'ailleurs été remplacé par Morgan Schneiderlin en fin de rencontre. Sa première période a été très bonne, paliant les montées des défenseurs latéraux, se montrant très propre dans ses relances... Lass est en train de devenir indispensable au milieu.

Blaise Matuidi : 7/10. Indispensable, lui aussi. Le parisien a de nouveau livré une très belle prestation. Premier à partir en contre, il est passeur décisif sur le but d'André-Pierre Gignac. Le joueur du PSG est sans doute en train de retrouver sa bonne forme.

Anthony Martial : 8/10. Un seul mot : énorme. Surtout en première période durant laquelle il a délivré sa troisième passe décisive en cinq sélections. Une passe venue d'un mouvement exceptionnel, mettant à terre Rudiger et Ginter avant de donner le ballon à Olivier Giroud qui n'avait plus qu'a poussé le ballon dans les cages adverses. Anthony Martial aime déborder et il l'a montré. Droitier, il a souvent essayé de se mettre sur son bon pied, évoluant sur le côté gauche. En seconde période, les allemands ne l'ont plus lâché mais il a été hauteur d'une très grande partie. Homme du match.

Olivier Giroud : 7/10. Disponible en pivot et buteur, le joueur d'Arsenal a réussi sa soirée. Il a été dans tous les bons coups offensifs, enchaînant les mouvements avec Griezmann et Martial. Il a cèdé sa place après l'heure de jeu.

Antoine Griezmann : 5/10. Le madrilène a fait tâhce devant, récoltant la deuxième pire note de la rencontre. Vif et technique, il a eu quand même beaucoup de mal à se faufiler dans la défense adverse. Auteur d'une bonne occasion suite à un une-deux avec Olivier Giroud (41'). Sa frappe termine dans les gants de Neuer, écrasée.

Les remplacents ( /5) :

Hatem Ben Arfa : 2,5/5. Entrée calme et peu remarquée pour le niçois. Il n'a pas apporté la magie que l'on espérait. J'espère le revoir contre l'Angleterre.

André-Pierre Gignac : 4/5. Exilé au Mexique, l'ancien marseillais n'a rien perdu. Entré en jeu à vingt minutes de la fin, il a marqué le deuxième but tricolore. Auteur d'une frappe cadrée en fin de match.

Morgan Schneiderlin : Entré à dix minutes du terme, on ne l'a pas vraiment vu. Le mancunien n'est pas noté.

Kingsley Coman : 3/5. Très attendu pour sa première en Bleu, le joueur du Bayern a fait une bonne entrée. Percutant et rapide, il a délivré deux ou trois bons ballons dans la surface. Une première réussie à mon goût.

Yoan Cabaye : Non noté, entré à la 87'.



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube