L1 : Monaco sur le podium, Marseille n'y arrive pas, Angers s'accroche !


Ce dimanche, trois rencontres avaient lieu, avant le choc de ce soir entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais. En début d'après-midi, l'AS Monaco affrontait l'AS Saint-Etienne sur sa pelouse à Louis II. En seconde partie d'après-midi, l'OM recevait le Gazelec alors que Bordeaux se déplaçait sur la pelouse du SCO Angers.

Monaco fait la bonne opération

L'AS Monaco est remonté sur le podium cet après-midi après son succès contre l'ASSE. Dans un match où les monégasques n'ont pas mis leur adversaire en danger, ils s'en sont quand même sortis grâce à un pénalty de Fabinho en fin de match.

Dans une première période relativement dominée par les Verts, aucun but n'a été marqué. L'ASM touchait pourtant la barre par l'intermédiaire d'Helder Costa au quart d'heure de jeu sur un centre de Nabil Dirar. A force de jouer à reculons, les joueurs de Christophe Galtier ont payé leur deuxième période pendant laquelle ils ont été inoffensifs. Après l'expulsion de Kévin Malcuit à l'heure de jeu après un second carton jaune, les Verts n'ont pas su réagir. Une explusion qui se discute pour le jeune latéral stéphanois puisque sa première faute était plus que discutable. Grâce à un pénalty transformé par Fabinho, l'ASM est remonté sur le podium, après une main de Polomat. Une main qui énerve les joueurs de l'ASSE puisqu'en première période, Ricardo Carvalho aurait pu concéder le pénalty suite à une faute sur Loïc Perrin. L'arbitre de la rencontre n'a pas bronché et cela a fortement agacé les Verts. Surtout que le défenseur portugais aurait du être exclu, car il avait déjà été averti d'un carton jaune quelques minutes auparavant...

Les hommes de Leonardo Jardim réalisent une excellente opération puisqu'ils montent sur le podium et enfoncent les Verts qui concèdent une cinquième défaite en cinq rencontres. Les monégasques sont les nouveaux dauphins du PSG avant le match d'Angers...


Marseille et Bordeaux se loupent, Angers tient à sa deuxième place !

En seconde partie d'après-midi, l'Olympique de Marseille recevait le Gazelec Ajaccio au Stade Vélodrome. Dans une mauvais passe à domicile, l'OM voulait se rassurer et surtout rassurer son public en se rapprochant du podium en cas de victoire. En tout cas, après ce match, l'OM ne gagne toujours pas à domicile.

Dans une première période compliquée pour les marseillais, les Corses ouvrent le score sur pénalty. Jacques Zoua concrétise le tir au but très généreux obtenu après un tirage de maillot de Benjamin Mendy sur Issiar Dia. L'attaquant gazier prend à contre-pied Steve Mandanda et permet au Gaz de mener sur la pelouse de l'OM. Après le but, les marseillaus poussent à l'image de deux occasions de suite de Michy Batshuayi. Le belge égalise pour l'OM juste avant la pause pour l'Olympique de Marseille. Le buteur olympien marque son onzième but de la saison et rejoint Benjamin Moukandjo au classement des buteurs. Dès l'entame de la seconde période, l'arbitre de la rencontre refuse injustement un but à Momo Larbi. Un but qui aurait pu permettre aux Corses de remporter ce match. L'arbitre de la rencontre exclu Abdelaziz Barrada quasiment dans la foulée du but refusé, l'OM termine à dix contre onze.

Le Gaz compte 21 points et s'éloigne de la zone rouge avant de recevoir l'Olympique Lyonnais le week-end prochain. Les joueurs de Michel loupent eux l'occasion de se placer dans le premier tiers du championnat et n'a que trois de plus que son adversaire du jour.


Dans le même temps, Angers recevait Bordeaux. Alors que le SCO avait perdu sa deuxième place quelques minutes auparavant après la victoire de l'AS Monaco, les angevins ont refusé de laisser leur place de dauphin du PSG au club de la Principauté.

Après avoir concédé l'ouverture du score de Diego Rolan en première mi-temps, les angevins ont arraché le match nul en toute fin de match grâce à son défenseur en forme, Romain Thomas.

Avec ce match nul, le SCO reprend sa deuxième place, grâce à une différence de but plus conséquente que celle de l'ASM. De son côté, Bordeaux rate le coche et reste en seconde partie de tableau (14è).



0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube