• Alex

Interview : Matthieu Dreyer, gardien titulaire de l'ESTAC


Portier numéro un de l'équipe de l'ES Troyes AC, Matthieu Dreyer a accepté de répondre à mes questions. Disponible, il est revenu, pour Le Petit Reporter Foot, sur son début de carrière et sur sa saison passée à l'ESTAC et la relégation en Ligue 2. Il parle également de sa victoire avec Sochaux en Coupe Gambardella et de son passage à Fréjus Saint-Raphaël en 2011. Interview.

Comment as-tu rejoint le centre de formation de Sochaux ?

J'ai rejoint le centre de formation de Sochaux après avoir été repéré lorsque je jouais en équipe d'Alsace. J'ai fait 2 jours de stage et j'ai signé dans la foulée un contrat de non sollicitations.

Quels souvenirs gardes-tu de la Coupe Gambardella, remportée en 2007 ?

La Coupe Gambardella restera le plus beau souvenir de mes années sochaliennes. On était une bande de potes insouciants et on s'éclatait un max sur le terrain, d'ailleurs je crois que cela se voyait quand on jouait.


Matthieu Dreyer sous les couleurs du FC Sochaux-Montbéliard

Tu as connu un peu toutes les catégories en Equipe de France (-16 aux espoirs)… est-ce un regret de ne compter aucune sélection chez les Bleus ?

Non ce n'est pas un regret car la trajectoire de ma carrière est loin d'être idéale... et puis il faut être réaliste aussi, pour toucher à l'Equipe de France il faut jouer dans un grand club, ce qui est loin d'être mon cas.

Matthieu Dreyer fait ses débuts au FC Sochaux-Montbéliard. Bloqué par la présence de Teddy Richert, il profite de la blessure de ce dernier pour faire ses débuts dans le monde professionnel en février 2009, face à l'OGC Nice. Mais au retour du portier titulaire du club, Matthieu Dreyer est de nouveau relégué au poste de numéro deux. En 2011, il quitte le Doubs pour rejoindre Fréjus Saint-Raphaël en National. Après une saison dans le sud de la France, il signe un contrat avec Troyes, tout juste relégué en Ligue 2. Il est en concurrence avec Denis Petric mais parvient tout de même à obtenir du temps de jeu en coupe. Il dispute deux demi-finale, un de Coupe de France l'autre de Coupe de la Ligue, en deux saisons. En 2014, Troyes est champion de France de Ligue 2 mais il ne joue pas un match. Lors de la saison 2015-2016, un changement de hiérarchie des gardiens lui permet de devenir titulaire dans les cages troyennes.

Pourquoi avoir quitté Sochaux pour le National et Fréjus ?

Je suis parti à Fréjus car j'avais besoin de jouer une saison complète, c'était important pour ma progression.

Comment as-tu vécu personnellement cette saison en Ligue 1, où, en quelques semaines, tu es passé de troisième à premier choix dans les buts de l’ESTAC ?

Cette saison à été particulière dans la mesure où je suis passé de 4e gardien à 1er gardien donc les choses sont perçues sous un autre angle. Ce changement de hiérarchie est dû aux différentes performances et aux départs des autres gardiens.

Comment analyses-tu ta saison 2015-2016 ?

Cette saison aura été à rebondissements et m'aura permis de rejouer en Ligue 1 et de montrer ce dont je suis capable. Après trois premiers matchs délicats, je pense que je suis monté en puissance au fil des matchs et que malgré tout mes performances ont été solides comme peuvent en témoigner les différents top arrêts et équipe-types chaque semaine.

Tu restes à Troyes cette saison ? Quels sont tes objectifs ?

Oui, je reste à Troyes car il me reste un an de contrat avec l'objectif de porter au plus haut et au mieux les couleurs de ce club.


Matthieu Dreyer face à Zlatan Ibrahimovic lors de Troyes-Paris (0-9) / 2015-2016

Merci à Matthieu pour sa disponibilité et ses réponses !


4 vues

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube