L1, J1 : Monaco, bousculé et tenu en échec


Un peu plus tard après le coup d'envoi de la rencontre entre Paris et Bastia, c'était au tour de Monaco et de Guingamp de rentrer dans leur saison 2016-2017. Après avoir été mené, l'ASM est parvenu à arracher le match nul grâce à un très bon Bernardo Silva.

Sur le Rocher, ce sont les bretons qui frappent les premiers, par Briand qui croise sa frappe après un service de Coco (10'). Monaco répond par Carrillo qui reprend un centre de Mendy de la tête, au-dessus (11'). Les absences de Falcao et de Germain se font ressentir, et les attaquants titulaires ce soir ne parviennent pas à faire la différence. L'attaquant argentin de l'ASM, après un centre de Dirar, rate complètement le cadre (27'). Énorme raté. Dans la foulée, les guingampais réagissent et ouvrent le score par Diallo qui trouve la lucarne de Subasic après une belle volée (0-1, 29'). On n'y est pas côté monégasque... et ce n'est pas terminé. L'ancien nantais Deaux peut centrer vers le second poteau où se trouve Privat. Le buteur breton ne manque pas le cadre et double la mise (0-2, 37'). A la mi-temps, sensation en Principauté : l'équipe d'Antoine Kombouaré mène face à celle de Leonardo Jardim.

Au retour des vestiaires, Carrillo ne saute pas pour reprendre un centre de Dirar (53'). Alors que les monégasques sont beaucoup plus séduisants et offensifs, l'entraîneur guingampais fait des choix défensifs. Mais à vingt minutes du terme, le jeune Blas fait faute dans sa surface sur Bernardo Silva et concède le penalty (70'). Fabinho s'en charge et transforme, l'ASM réduit l'écart (1-2, 71'). Le portugais Silva est très présent et reprend un centre de Dirar pour égaliser (2-2, 85'). Dans une fin de match disputée, les deux camps se quittent sur un match nul (2-2).



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube