La France s'impose face à l'Italie : les notes


Jeudi soir, l'Equipe de France affrontait l'Italie en match amical, quelques jours avant de débuter sa campagne de qualification pour la Coupe du Monde 2018 qui aura lieu en Russie. A Bari, les Bleus se sont imposés face à la Squadra Azzura (1-3), grâce au premier but en sélection d'Anthony Martial ainsi qu'un autre de Layvin Kurzawa, en autres.

Pour, l'après Euro 2016, Didier Deschamps change son groupe et son onze-type. Alors que Steve Mandanda remplace Hugo Lloris, forfait dans les cages tricolores, Raphaël Varane est de retour sous le maillot Bleu et porte le brassard. Il est épaulé de Laurent Koscielny, homme fort de la défense française à l'Euro, et Layvin Kurzawa et Djibril Sidibé sont titulaires sur les côtés. Au milieu, du classique avec N'Golo Kanté en compagnie de Blaise Matuidi et de Paul Pogba, juste derrière Anthony Martial, Antoine Griezmann et Olivier Giroud. Ce match aura été l'occasion pour Ousmane Dembélé de comptabiliser sa première sélection en Equipe de France A.


La joie d'Olivier Giroud, buteur, au côté d'Antoine Griezmann (Crédit : UEFA)

Premier fait du match, la Marseillaise sifflée par les supporters transalpins, qui ont finalement applaudi après un rappel à l'ordre du capitaine italien Gianluigi Buffon. Si les italiens présents au stade ne mettent pas vraiment d'ambiance, le spectacle est bel et bien sur la pelouse, où les deux équipes se mènent une rencontre avec beaucoup de rythme et d'engagement. La première occasion du match est en faveur des locaux et de Pellé, qui reprend un corner italien (2'). Le début de partie est compliqué pour les hommes de Didier Deschamps mais vont se réveiller. Sur une passe en profondeur de Pogba, Martial profite d'une erreur de Chiellini et s'en va tromper le portier de la Juventus (0-1, 16'). Premier but en Bleu pour l'attaquant de Manchester United. Enfin. Les français sont dans le camps italien désormais et Kurzawa obtient un corner. Griezmann le frappe mais Pellé renvoie de la tête et lance un contre en faveur de la Squadra. Sur le côté droit de l'attaque, Eder trouve l'ancien buteur de Southampton qui élimine Varane avant d'égaliser (1-1, 22'). Mais après un nouveau corner obtenu par Kurzawa, le ballon est mal dégagé et le parisien trouve Giroud qui redonne l'avantage aux Bleus d'une reprise de volée du pied gauche (1-2, 28'). A la pause, l'Equipe de France mène en Italie (1-2).

Au retour des vestiaires, le jeune Gianluigi Donnaruma remplace le grand Gianluigi Buffon dans la cage transalpine et devient le plus jeune gardien de l'histoire à disputer une rencontre en sélection italienne. Dans les buts français, Steve Mandanda doit s'employer sur une frappe puissante de Montolivo (60'). Le sélectionneur tricolore poursuit sa tournante et fait entrer Moussa Sissoko, néo-joueur de Tottenham, ainsi qu'Ousmane Dembélé, qui fait sa première chez les A. Les Bleus ne font que défendre en attendant un contre, et ça marche, très bien même. Servi par Pogba côté gauche, Layvin Kurzawa trompe Donnaruma dans un angle improbable et fait le break (1-3, 81'). A noter, les entrés de deux barcelonais en fin de rencontre, celles de Samuel Umtiti et de Lucas Digne. Première victoire de la saison pour l'Equipe de France, finaliste de l'Euro 2016. Place maintenant aux qualifications pour la prochaine Coupe du Monde, avec pour objectif la victoire finale. Cette campagne commencera dès mardi, face à la Biélorussie.

Mes notes :

France : Mandanda (6/10), Kurzawa (8/10), Koscielny (7/10), Varane (5,5/10), Sidibé (6/10), Kanté (5/10), Matuidi (5/10), Pogba (7,5/10), Martial (6/10), Griezmann (5/10), Giroud (6/10).

Italie : Buffon (4/10), Barzagli (5/10), Chiellini (3/10), Astori (5/10), Parolo (4/10), Candreva (5,5/10), De Rossi (4/10), Bonaventura (3/10), De Sciglio (4,5/10), Pellé (6/10), Eder (5/10).


Buteur, Anthony Martial n'a pas été flamboyant (Crédit : UEFA)

TOP TWEET :





0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube