LdC : Monaco arrache un succès de prestige, Lyon écrase Zagreb


Mercredi soir, l'AS Monaco et l'Olympique Lyonnais débutaient leur campagne de Ligue des Champions 2015-2016 respectivement à Tottenham et face au Dinamo Zagreb. A Wembley, le club du Rocher a battu les Spurs (1-2) alors que l'OL s'est largement imposé à domicile face à l'équipe croate.

Après un match nul (1-1) et une lourde défaite (4-1) face au même adversaire la saison dernière en Ligue Europa, Monaco s'est finalement inspiré de son exploit de la saison précédente face à Arsenal. Après un excellent début de saison, Leonardo Jardim avait aligné une équipe privée de Nabil Dirar dès la 5e minute mais profitait du retour de Radamel Falcao. Très bas sur le terrain le club de la Principauté a planté en contre, très réaliste.

Si l'ASM ne parvient pas à sortir de son camps dans les premières minutes et que Son se procure une belle occasion sur un service d'Harry Kane (8'), Benardo Silva s'échappe sur le côté droit avant de rentrer et de frapper sur son pied gauche. Battu, Hugo Lloris ne peut donc rien faire et concède l'ouverture du score (0-1, 15'). Décalé dans le couloir gauche, Djibril Sidibé adresse un centre vers Thomas Lemar qui se débarrasse de la défense londonienne avant de fusiller le portier français des Spurs d'une reprise de volée (0-2, 31'). C'est ce que l'on appelle être ultra-réaliste : deux tirs, deux buts ! Sur coup-franc, Kamil Glik reprend le ballon de la tête mais ne trouve pas le cadre (38'), tout le contraire de Toby Abderweireld, buteur sur un corner d'Erik Lamela (1-2, 45').

La seconde période est également maîtrisée et dominée par Tottenham, qui ne recolle pas sur une frappe de Dele Alli à vingt-cinq mètres que repousse Danijel Subasic (48'). C'est ensuite Harry Kane qui manque l'égalisation d'une frappe vers le portier monégasque (79'). Monaco tient son résultat, mais Tottenham pousse et Moussa Sissoko, entré depuis peu, oblige Subasic à sortir de son but et à dégager (88'). Mais l'équipe du Rocher s'impose finalement et arrache un premier succès de prestige à Wembley, face à une équipe annoncée comme favorite du groupe.

Mes notes :

ASM : Subasic (7/10), Raggi (6/10), Jemerson (6/10), Glik (6,5/10), Sidibé (7/10), Fabinho (6/10), Bakayoko (6/10), Bernardo Silva (7,5/10), Dirar (puis Lemar 6,5/10), Moutinho (5/10), Falcao (4/10).


Dans le même temps, le Parc OL officiait son premier match européen : l'Olympique Lyonnais affrontait l'équipe croate du Dinamo Zagreb, privé d'Alexandre Lacazette, Nabil Fékir, Mathieu Valbuena ou encore Clément Grenier. Face à une faible équipe, les hommes de Bruno Génésio ont signé un départ parfait, un an après être sorti d'un groupe "facile" sur le papier (3-0).

Le meilleur buteur du club depuis trois ans n'était pas là ? Maxwel Cornet s'est chargé de la remplacer. Mathieu Valbuena et Nabil Fékir étaient absents ? Le milieu de terrain lyonnais les a également remplacés. Les jeunes lyonnais ont livré le match parfait hier soir. Dominateurs, les Gones ouvrent d'abord le score par Corentin Tolisso, buteur de la tête sur corner (1-0, 13'). De nouveau sur un corner, Maxwel Cornet enroule son ballon vers Maxime Gonalons mais le capitaine lyonnais ne trouve pas le cadre (23'). Passé la demi-heure de jeu, Lyon pense faire le break sur une frappe de Macej Rybus (36'). Juste avant la pause, le Dinamo Zagreb est tout près du hold-up sur une frappe de Jonas (45'). Omniprésent sur le font de l'attaque, le jeune buteur formé à Metz, Maxwel Cornet glisse son ballon vers Jordan Ferri qui double la mise d'un joli piqué (2-0, 49'). Lyon a la maîtrise, et Lyon va accroître son succès par l'homme du match Maxwel Cornet, servi par l'autre homme important de cette parti Corentin Tolisso (3-0, 58'). Dans la foulée, Zagreb va frapper sur la barre par Soudani (60'). En fin de rencontre, Lyon se fait peur une nouvelle fois sur une frappe de Situm qui frappe la barre de Lopes (88'). Mais l'OL s'impose devant son public et lance sa saison européenne.

Mes notes :

OL : Lopes (6/10), Mapou (5/10), N'Koulou (5/10), Morel (6/10), Ferri (6,5/10), Darder (6/10), Gonalons (6,5/10), Rafael (6/10), Rybus (6/10), Tolisso (7/10), Cornet (7,5/10).



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube