LdC : des regrets pour l'OL, Monaco s'en sort bien


Mardi soir, l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco disputaient tous deux la troisième journée de leur groupe respectif, en Ligue des Champions. Invaincu depuis le début de la compétition, le club du Rocher a de nouveau arraché un point important en Russie face au CSKA Moscou, alors que l'OL s'est incliné pour la deuxième fois consécutive, disant sans doute adieu à la qualification à la phase finale de la C1.

Face à une Vieille Dame affaiblie, l'OL rate le coche...

Dans un Parc OL plein à craquer et une ambiance de feu, les Gones ont pu se rendre compte qu'affronter la Juve, c'est une autre dimension. Repliés devant le but d'Anthony Lopes, les lyonnais ont souffert durant la première période notamment, où les Bianconeri ont montré une maîtrise de haut niveau. Malgré cette large différence de niveau, les locaux auraient pu prendre l'avantage à la demi-heure de jeu si Alexandre Lacazette n'avait frappé son penalty avec tant de nonchalance face au grand Gianluigi Buffon (35'). Juste avant la pause, Lyon est sauvé par Lopes, deux fois, face à Higuain (43') puis face à Bonucci (44'). A la pause, l'OL tient bon mais souffre.

Au retour des vestiaires, Fékir se procure la première occasion de la seconde période d'une frappe du droit que Buffon peut repousser en corner (50'). Dans la foulée, l'ancien marseillais et lorientais Mario Lemina écope d'un second carton jaune synonyme d'exclusion (54'). Le match bascule alors et tout semble aller en la faveur des hommes de Bruno Génésio qui vont de nouveau passer juste à côté de l'ouverture du score par Tolisso, sur un coup-franc parfaitement frappé par Fékir (71'). Mais la défense rhodanienne va craquer face à Cuadrado, qui humilie Morel avant de marquer d'une superbe frappe du droit (0-1, 76'). Des regrets, beaucoup, il y en a pour l'Olympique Lyonnais, qui se retrouve à quatre points de son adversaire du soir et du FC Séville, vainqueur de Zagreb (1-0), en tête du groupe. Les huitièmes semblent s'éloigner peu à peu et il faudra marquer lors des trois matchs retours, pour espérer gagner et se qualifier.


La déception de Maxime Gonalons (Crédit : AFP)

En Ligue des Champions, Monaco constate sa baisse de régime

D'abord vainqueur de Tottenham (1-2) à Wembley, l'AS Monaco a été tenu en échec à domicile par le Bayer Leverkusen (1-1) avant d'arracher un nouveau match nul dans les derniers instants, mardi soir, face au CSKA Moscou (1-1). Trop frileux et en manque d'efficacité devant le but russe, le club du Rocher n'a pas mérité mieux que ce match nul hier soir face à son adversaire.

Ce match était l'occasion de retrouvailles, pas si belles pour l'ASM, entre le club et Lacina Traoré, qui a quitté la Principauté cet été. L'ancien attaquant monégasque a d'ailleurs ouvert le score en faveur de sa nouvelle équipe, à l'affût d'une frappe de Tosic repoussée par Subasic (1-0, 35'). Mais juste avant la pause, les joueurs dirigés par Leonardo Jardim réagissent par Raggi d'abord (41'), puis par Lemar et Benardo Silva (44') bien arrêtés par Akinfeev.

En seconde période, l'ASM s'installe dans le camps moscovite et affiche plus de maîtrise dans le jeu. Après une frappe de Fabinho, Germain reprend à son tour de volée mais ne trouve pas le cadre (68'). Dans un angle fermé, Mendy, à peine entré en jeu, tente sa chance mais bute encore sur Akinfeev (71'). Sur un centre de Lemar, Germain rate le ballon et Silva frappe à son tour, contré (78'). Monaco pousse et se voit récompensé, puisque Bernado Silva égalise pour les siens dans les derniers instants (1-1, 88'). Un point hyper important pour l'ASM qui reste invaincue... et leader de son groupe !


Bernado Silva égalise pur l'AS Monaco (Crédit : ASM)


0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube