L1, J10 : Nice garde la tête, Saint-Etienne s'impose à Caen


Inarrêtables. Personne n'a encore réussi à faire chuter les Aiglons, encore vainqueurs du FC Metz ce dimanche après-midi (2-4). Grâce à un triplé d'Alassane Pléa, le Gym a conservé sa première place, prenant quatre points d'avance sur son dauphin, l'AS Monaco. Malgré des absences importantes, Nice s'est imposé ce dimanche sur la pelouse de Saint-Symphorien. Privée de Mario Balotelli, Paul Baysse et Dalbert, l'équipe de Lucien Favre s'est imposée grâce à un triplé de Pléa (12', 38' ,84') et une réalisation de Cyprien en fin de rencontre (90') pour sceller le succès azuréen en Lorraine.

A Metz, les niçois ont rapidement pris l'avantage par Pléa, buteur peu avant le quart d'heure de jeu sur une service de Seri (0-1, 12'). Dans la foulée, le ballon revient sur Cyprien qui tente une reprise de volée à vingt-cinq mètres qui finit sa course sur l'équerre de Didillon (14'). L'ancien lensois passe une nouvelle fois tout près du break d'une talonnade sur un corner bien frappé, Metz s'en sort grâce à un arrêt réflexe de Didillon (21'). Mais à domicile, le promu messin revient au score par Mandjeck, qui reprend une frappe de Erding repoussée par Cardinale (1-1, 25'). Passé la demi-heure de jeu, Rivierez fait faute sur Belhanda et concède le penalty (36'). Face au jeune portier lorrain, Pléa remporte son duel avec un peu de réussite et redonne l'avantage aux niçois (1-2, 37'). Quelques minutes plus tard, le latéral du FC Metz fait de nouveau obstruction sur Ricardo Peirera, cette fois Monsieur Letexier ne bronche pas (41'). Juste avant la pause, Metz pense revenir une nouvelle fois au score par Erding qui voit sa tête sauvée par Seri sur sa ligne (44'). Gros frisson sur le but azuréen. A la pause, le Gym mène sur le terrain du promu.


Au retour des vestiaires, Nice passe proche d'un troisième but sur une reprise de Eysseric qui n'est pas cadrée (48'). Ricardo Peirera réussit ensuite un tacle salvateur face à Sarr, un miracle (55') ! Metz pousse et égalise de nouveau par Diallo qui, à peine entré, fusille Cardinale sur une déviation de Erding (2-2, 70'). A vingt minutes du terme, l'équipe de Philippe Hinschberger pense fait un coup face au leader, mais le match s'emballe. Lancé dans la profondeur, Pléa perd d'abord son face à face avec Didillon (83') avant de tromper cette fois l'international français Espoir d'un plat du pied (2-3, 85'). Dans le temps additionnel, Cyprien marque du pied droit sur une frappe croisée et trompe Didillon (2-4, 90').

Plus tôt dans l'après-midi, l'AS Saint-Etienne s'est imposée à d'Ornano face au Stade Malherbe de Caen (0-2). Un joli coup pour les Verts qui dominé cette partie, durant laquelle Henri Saivet et Jordan Veretout ont ouvert leur compteur but sous le maillot stéphanois. Après son succès en Europa League cette semaine face à Qabala (1-0), l'ASSE a poursuivi sur sa dynamique, prenant la 7e place du championnat.

Tout s'est joué en seconde période, où Henri Saivet (49') et Jordan Veretout (58'), tous deux buteurs d'une volée du pied droit, ont marqué pour la première fois sous le maillot stéphanois. Pour les Verts, ce sont les places européennes qui se rapprochent alors que le Stade Malherbe est relégable, 18e de Ligue 1.



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube