L1, J11 : Lyon se reprend à Toulouse


Une semaine après sa défaite au Parc OL face à Guingamp (1-3), l'Olympique Lyonnais se déplaçait sur la pelouse du Toulouse FC ce samedi avec l'objectif de se reprendre. Quatrième à quatre point du troisième avant cette rencontre, l'équipe de Pascal Dupraz avait l'occasion de se rapprocher du podium en cas de succès. Mais en manque de réalisme, les Violets se sont inclinés pour la première fois de la saison au Stadium.

Le match : Ce qu'on peut dire, c'est que ce match fût riche en rythme. Pour preuve, cette occasion toulousaine dès l'entame de la rencontre pour Braithwate sur un centre de Durmaz qui rate sa reprise de la tête face au but vide (2'). Les premières minutes sont dominées par les locaux mais les Gones réagissent par Diakhaby sur corner mais sa tentative passe de peu près du cadre (10'). Dans les secondes qui suivent, Diop fait obstruction sur Ghezzal dans sa surface (12'). Penalty. C'est mal frappé par Lacazette et Lafont part du bon côté, mais le ballon termine au fond des filets toulousains et Lyon ouvre le score (0-1, 13'). Sur un corner de Trejo, Jullien égalise de la tête et bat Lopes (1-1, 25'). Les grosses occasions ne sont pas présentes mais l'intensité est là, et Rafael écope d'un premier carton jaune une faute d'antijeu sur Trejo (43'). A la pause les deux équipes se neutralisent.


Au retour des vestiaires, le Téfécé se montre dangereux tout de suite par Sylla d'abord d'une reprise de volée (48') puis par Jullien, tiré par le maillot par Diakhaby dans la surface lyonnaise. Pas de penalty. Mais lancé par Tolisso, Lacazette se montre très réaliste et élimine Lafont avant de de marquer dans le but vide (1-2, 52'). Avec ce 101e but, l'attaquant français formé à Lyon qui le quatrième meilleur buteur de l'histoire du club, à ex-æquo avec Juninho. Auteur d'une vilaine faute sur Durmaz, Rafael écope d'un carton rouge et quitte le terrain (55'). Sur coup-franc, Trejo alerte Lopes qui repousse des poings (65'). Pour éviter une première défaite à la maison cette saison, Toulouse pousse pendant les dix premières minutes. Les Violets mettent le feu et les 25 000 supporters du Stadium donnent de la voix. Sur un centre d'Edouard, Lopes sort devant Toivonen et reste au sol (82'). Les dernières minutes son compliquées pour le portier portugais. Dans la foulée, Durmaz tente un centre-tir mais bute de nouveau sur le gardien lyonnais (84') avant que Yago frappe juste à côté de sa cage (85'). En contre, trouvé par Lacazette, Ghezzal frappe du droit seul devant le but et Lafont réalise une superbe parade salvatrice (88'). Le jeune Alban Lafont monte sur coup de pied arrêté, les centres se multiplient devant le but des Gones, Diop pense obtenir un penalty - pourtant flagrant - sur une faute de Morel dans les ultimes secondes de la rencontre. Mais l'OL ne rompt pas et s'impose à l'extérieur.

"Paroles d'après-match" : Pascal Dupraz, coach du Toulouse FC, sur le penalty non sifflé sur Diop en toute fin de match. Un fait de jeu qui aurait pu changer l'issue de la rencontre et permettre aux Violets de peut-être recoller au score devant son public : "Je ne suis pas arbitre, mais c'est difficile de siffler penalty contre l'Olympique Lyonnais".

Au classement : l'OL remonte à la 8e place et compte six points de retard sur le podium et l'AS Monaco, qui disputera sont match de la journée ce samedi soir face à l'AS Saint-Etienne sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Les Violets gardent provisoirement leur 4e place mais peuvent se retrouver 8es en fonction des résultats de ce weekend.

Mes notes :

Toulouse : Lafont (6/10), Yago (5/10), Diop (5/10), Jullien (6,5/10), Moubandje (6/10), Blin (5/10), Bodiger (5/10), Sylla (5,5/10), Durmaz (6/10), Trejo (6,5/10), Braithwaite (5/10).

Lyon : Lopes (7/10), Rafael (3/10), Diakhaby (6/10), Mammana (5/10), Morel (5,5/10), Gonalons (5/10), Tolisso (5/10), Cornet (4/10), Ghezzal (4,5/10), Fékir (5/10), Lacazette (6,5/10).



1 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube