L1, J12 : Nice a craqué


Ce dimanche, le leader niçois se rendait sur la pelouse du stade d'Ornano pour affronter le SM Caen pour le compte de la 12e journée de Ligue 1. Douze rencontres, c'est le temps qu'il aura fallu au leader du championnat de France pour s'incliner pour la première fois de la saison.

Comme à son habitude, le Gym a affiché sa qualité technique, confisquant le cuir à son adversaire. Le Stade Malherbe se procure la première véritable occasion du match par Rodelin, qui effectue un tir écrasé (20') avant de se mettre sur son pied droit et de frapper, décalé (25'). Sur un coup-franc de Bessat, Da Silva saute plus haut que tout le monde et oblige Cardinale à se détendre pour repousser le ballon (30'). De l'autre côté, Pléa fixe deux défenseurs et frappe du gauche mais Vercoutre capte la balle (31'). A quelques minutes de la mi-temps, Rodelin chipe le ballon dans les pieds de Sarr et Dalbert bouscule l'ancien lillois (41'). C'est la recrue estivale du SMC, Santini qui prend ses responsabilités et prend à contre-pied Cardinale (1-0, 42'). A la pause, les locaux mènent face à un leader très peu à l'aise.


Dès le retour des vestiaires, Caen passe tout proche du break. Décalé par Santini, Delaplace centre vers Guilbert qui reprend de la tête mais Cardinale repousse magnifiquement (46'). Face au but de Vercoutre, Pléa à l'espace pour avancer et frapper du droit, juste à côté de la cage du portier caennais (58'). Dans la foulée, Balotelli, à l'entrée de la surface, croise sa frappe qui touche le poteau avant de sortir (59'). Nice propose un jeu plus séduisant mais manque de réalisme. L'engagement est élevé sur le terrain de d'Ornano. Les cartons se suivent pour Pléa puis Vercoutre après un accrochage (79'). Poussé par son public, le SMC conserve son avantage et fait tomber les Aiglons. Solidaires et généreux, les malherbistes entraînés par Patrice Garande mettent fin à leur série noire de trois défaites de suite. De son côté, la formation de Lucien Favre perd pour la première fois de la saison. Les coéquipiers de Ronny Rodelin remontent au 15e rang avec trois points de plus que Lille, premier relégable.

Mes notes :

Caen : Vercoutre (5/10), Guilbert (5/10), Adéoti (5/10), Yahia (5/10), Seube (5/10), Bessat (6/10), Da Silva (5/10), Delaplace (7/10), Makengo (5/10), Rodelin (6/10), Santini (7/10).

Nice : Cardinale (5/10), Pereira (4/10), Danté (4/10), Sarr (3/10), Dalbert (4/10), Bodmer (3/10), Cyprien (4/10), Séri (5/10), Belhanda (4/10), Pléa (4/10), Balotelli (4/10)



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube