L1, J13 : à Nice, les Aiglons ont gardé leur avance


Ce dimanche, en clôture de la 13e journée de Ligue 1, l'OGC Nice se déplaçait sur la pelouse de l'AS Saint-Etienne. Les Aiglons n'avaient besoin que d'un point pour reprendre leur fauteuil de leader. Ils ont fait plus que ça, et avec la manière. Privé de Mario Balotelli et toujours de Paul Baysse, l'équipe azuréenne a réalisé un joli coup.

Leaders. C'est ce que sont les niçois à l'issue de cette nouvelle journée de Ligue 1. Un incroyable début de saison encore confirmé ce weekend par un succès face à l'AS Saint-Etienne (0-1), à Geoffroy-Guichard. Les Verts ne sont pas parvenus à faire déjouer leur adversaire. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Car les locaux ont longtemps tenu devant leur public et auraient même pu passer devant si Roux (7', 33') n'avait pas vendangé face à Cardinale. En première période, le Gym a eu du mal à faire le jeu mais s'est procuré la meilleure occasion du premier acte par Seri, auteur d'une belle frappe sous la barre sur un service de Ricardo Pereira. Ruffier devait alors s'imposer (30').


Au retour des vestiaires, Eysseric a essayé de contourner le mur stéphanois sur coup-franc (49'). En vain. De l'autre côté, Saivet est passé tout proche de battre le portier niçois de la tête (50') avant que Veretout ne tente sa chance de loin puis sur coup de pied arrêté (51, 56'). Le premier et unique but de la rencontre intervient après l'heure de jeu et est pour Nice. A la récupération d'une perte de balle de Veretout, Eysseric reprend du gauche et bat Ruffier (0-1, 65'). Premier but de la saison pour l'ancien joueur de le Forez, enfin. De là, Nice retrouve la maîtrise. A l'entrée de la surface stéphanoise, Belhanda sert Pléa qui frappe à ras du poteau adverse (66'). L'ancien lyonnais tente de nouveau sa chance sans conclure (67', 68'). L'ASSE va pousser pour revenir au score et l'entrée de Monnet-Paquet sur le coté gauche va apporter un peu de sang frais... pas assez pour égaliser. C'est même les Aiglons qui vont pouvoir faire le break par Pléa, encore battu dans son duel avec Ruffier après un service en profondeur par Cyprien (84') même si Perrin frappe au-dessus dans les derniers instants sur corner (88').

L'OGC Nice reprend trois points d'avance sur ses principaux poursuivants : Monaco et Paris tandis que l'ASSE stagne en milieu de tableau. La folie dure toujours pour les hommes de Lucien Favre...



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube