L1, J14 : Ntep et Rennes assomment Saint-Etienne


Ce dimanche après-midi, le Stade Rennais accueillait l'AS Saint-Etienne au Rohazon Park pour le compte de la 16e journée de Ligue 1. Quautres jours après sa défaite dans le derby breton face au FC Lorient (1-0), le SRFC s'est rattrapé devant son public et sous le regard du madrilène Martin Odegaard. Le jeune norvégien a du apprécier. De leur coté, les Verts sont bel et bien en crise.

Imprenable à domicile. Chez lui, Rennes s'est assuré un nouveau succès cet après-midi. Dominateurs, les bretons ont logiquement battu l'AS Saint-Etienne qui stagne en milieu de tableau, à cinq points du Stade Rennais, quatrième. L'équipe de Christian Gourcuff se place juste derrière le trio de tête. Les rennais ont été les premiers à tenter, par Hunou qui pense obtenir un penalty avant que Gourcuff soit contré (17'). Ntep est bien en jambes dans cette partie, et l'ancien auxerrois se procure sa première grosse occasion d'une frappe du loin qui rase le poteau stéphanois (29'). Virevoltant, Hunou s'arrache pour lober Ruffier et mettre la tête mais Lacroix concède le corner après un magnifique retour (31'). En vitesse, Ntep déboule côté gauche, se met sur son premier droit et frappe. Au-dessus (42'). Dans les derniers instants de la première période, Ntep rentre dans la surface, décale Hunou qui centre vers Baal. De la tête, l'ancien lensois envoie le ballon au-dessus de la cage de Ruffier (45'). A la pause, la domination locale est nette mais le score reste nul et vierge.

Au retour des vestiaires, Gourcuff est le premier à se montrer, d'une belle frappe à vingt-cinq mètres du but des Verts mais qui file à côté du but (46'). Décalé dans son couloir, Ntep élimine la défense verte et trompe le portier adverse d'une frappe à ras de terre (1-0, 55'). Premier but de la saison. A droite, Sio est lancé et tente une frappe qui n'est pas cadrée (57'). On est proche de la correction côté Christophe Galtier. Servi après un bon appel, Hamouma essaie de faire réagir ses coéquipiers mais loupe le but de Costil (59'). Sur une belle contre-attaque, Ntep trouve Hunou en retrait. Le meneur rennais enroue sa frappe et oblige Ruffier à faire une claquette décisive (79'). Rennes va s'imposer, et au bout du temps additionnel, Grosicki marque d'une aile de pigeon sur un centre de Baal. Ruffier est lobé (2-0, 90').



0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube