L2, J19 : Lens termine bien l'année et se repositionne


Ce samedi après-midi (15h), le Racing Club de Lens accueillait le Gazélec Ajaccio au stade Bollaert-Delelis pour le compte de la 19e journée. Un match important pour le club artésien, qui fête ses 110 ans d'existence. L'occasion également de retrouvailles entre le club nordiste et Jérôme Le Moigne, ancien lensois. Après une première période où les deux camps ont marqué, Lens s'est imposé grâce à Fortuné (77'), bien poussé par un public en feu.

Les lensois n'ont pas loupé le coche. Cette fois, ils ont pris la seconde place avec une belle victoire face au Gazélec Ajaccio (2-1). Une semaine après son lourd revers sur la pelouse de Strasbourg (3-1), l'équipe d'Alain Casanova s'est rattrapée devant ses supporters, qui ont commencé à chanter au coup d'envoi de la seconde période après le boycott des quarante-cinq premières minutes. Les Sang & Or se sont assuré une place sur le podium durant les fêtes de fin d'année.

Mes notes :

Lens : Douchez (6/10), Lala (5/10), Duverne (6,5/10), Cvetinovic (6/10), Hafez (5/10), Bourigeaud (6/10), Bostock (5,5/10), Gérard (6,5/10), Zoubir (7/10), Fortuné (5,5/10), Cristian (6/10).

Gazelec : Elana (6/10), Clerc (5/10), Bréchet (7/10), Houtondji (6/10), Mombris (4/10), Le Moigne (4/10), Court (7/10), Poggi (4/10), Youga (4/10), Mchangama (4/10), Maah (5/10).


Ce sont les hommes d'Alain Casanova qui ont le monopôle du ballon dans cette partie. Mais la première frayeur est sur le but de Douchez, gêné dans sa relance par Maah (10'). Un frisson sans incidence. Dans le camps Corse, Zoubir a le temps pour rentrer sur son pied droit et centrer vers Cristian Lopez dans la surface ajacienne. L'attaquant espagnol tente une aile de pigeon mais est contré par Mombris qui marque contre son camps de la tête (1-0, 13'). Le Gaz' ne sort pas de sa moitié de terrain et les locaux, toujours dans le calme de Bollaert-Delelis, se procurent une occasion par Cvetinovic sur un corner de Bostock (24'). Sur une contre-attaque bien menée, Maah tente d'avancer dans le camps lensois mais est taclé par Bostock. L'anglais est averti d'un carton jaune et concède le coup-franc. Celui-ci est mal repoussé par l'arrière-garde lensoise et Court reprend de volée un service de Bréchet et trompe magnifiquement Douchez (1-1, 27'). Lens réagit. Après un corner joué rapidement par Gérard, Bostock sert Zoubir qui élimine deux gaziers et frappe du gauche. C'est contré et ça flirte avec le poteau d'Elana (36'). A la pause, lensois et ajacciens se neutralisent.

Après le boycott de la première période, les supporters lensois mettent enfin l'ambiance. Tifos et chants sont de sortie pour fêter les 110 ans du club. Ce sont les visiteurs qui donnent le coup d'envoi du second acte. Virevoltant, Zoubir est contré par Bréchet après un enchaînement de passements de jambes (59'). L'ancien joueur de futsal se distingue encore par sa technique et bute sur Elana, qui se détend bien pour repousser la tentative lensoise (61'). La domination locale est totale mais Ajaccio peut prendre l'avantage sur coup de pied arrêté. Sur un corner bien frappé par Court, Bréchet hérite du cuir, se retourne, et frappe. C'est cadré et c'est Douchez qui sauve le Racing (70'). Petite frayeur à Bollaert mais, lancé dans le dos de la défense dans la surface ajacienne, Fortuné trompe Elana du droit (2-1, 77'). Les débats se rééquilibrent un peu dans cette fin de rencontre. C'est tendu et les Corses veulent revenir au score. Dans la profondeur, Cristian est alerté par un bon ballon, il fonce vers le but et est contré au dernier moment par le bon retour de Bréchet (85'). Lens recule et de nouveau sur coup de pied arrêté, Court est trouvé dans la surface et met la tête. Douchez préserve les siens (88'). Belle parade. Sur une énième contre-attaque, Bréchet contre Guira et le ballon revient sur Cristian qui ne peut marquer face à Elana (90'). Le Racing Club de Lens s'impose pour la dernière de l'année et reprend provisoirement la deuxième place du championnat Domino's Ligue 2. Les Corses du Gazélec Ajaccio sont treizièmes avec vingt-quatre points. La trêve de Noël va faire du bien à tout le monde...



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube