• Alex

L1, J18 : Lyon surprend Monaco et se rapproche du podium


C'était l'affiche de cette 18e journée de championnat. Le deuxième de Ligue 1, l'AS Monaco, affrontait l'Olympique Lyonnais ce dimanche soir en clôture de ce weekend foot. Dans un match engagé dans lequel les deux camps ont pris des risques, l'équipe en forme du moment s'est inclinée face aux Gones

Bouillant. Ce choc au sommet était très chaud et engagé. Dans une première période dominée par les visiteurs, Benjamin Mendy, auteur d'un mauvais geste sur Corentin Tolisso a vu rouge. L'ancien marseillais a été exclu quelques minutes avant la pause (39'), laissant ses coéquipiers à dix contre onze. Une expulsion succédant à l'ouverture du score de Rachid Ghezzal d'une belle frappe lointaine sur laquelle Danijel Subasic est battu (0-1, 29'). Pourtant, malgré la domination lyonnaise, ce sont les monégasques qui s'étaient procuré la meilleure occasion de ce premier acte par l'intermédiaire de Benjamin Mendy, qui bute sur Anthony Lopes à deux reprises (8'). L'occasion suivante était signée Nabil Fékir sur coup-franc, bien placé sous la barre du portier croate (11').


En infériorité numérique, Monaco essaie de réagir en début de seconde période par Valère Germain, qui frappe dans la surface lyonnaise. Sur sa ligne, le jeune Lucas Tousart repousse le cuir de la main mais l'arbitre décide de ne pas siffler (50'). Dans la foulée, sur le contre lyonnais, Mathieu Valbuena sert Rachid Ghezzal qui reprend du gauche en une touche mais Danijel Subasic sauve les siens d'un bel arrêt réflexe (51'). Du côté du banc monégasque, Leonardo Jardim et son staff ne digèrent toujours pas le penalty non sifflé pour l'ASM. Et alors que les esprits s'échauffent et que Bernardo Silva puis Fabinho écopent tous deux d'un carton jaune, ce dernier brésilien tacle sur Alexandre Lacazette. M.Buquet désigne le point de penalty. C'est sévère, d'autant plus que Monaco aurait du obtenir un penalty quelques secondes auparavant. Alexandre Lacazette tire au but et Danijel Subasic repousse (56'). La correctionnelle est proche pour les locaux, et elle intervient après l'heure de jeu par Mathieu Valbuena, buteur à la réception d'un centre de Rachid Ghezzal (0-2, 65'). A vingt minutes du terme, sur coup-franc, Thomas Lemar centre vers Jemerson qui marque... en position de hors-jeu. C'est logiquement refusé (70'). Mais dans al foulée, après un une-deux avec Nabil Dirar, Thomas Lemar sert en retrait Tiemoué Bakayoko qui marque, contré par Lucas Tousart (1-2, 71'). Le match est relancé. Toujours à la baguette sur coup-franc, Thomas Lemar pour Kamil Glik qui est bousculé. L'arbitre ne bronche pas (82'). Dans les derniers instants, sur un corner lyonnais, Danijel Subasic loupe sa sortie et le ballon revient sur Alexandre Lacazette. Le meilleur buteur lyonnais contrôle de la poitrine et fait le break (1-3 ,87'). Le but de la victoire.

Grâce à ce succès à Louis II, Lyon revient à cinq points du Paris Saint-Germain et de la troisième place. Monaco manque lui le coche et l'occasion de revenir sur Nice, leader et donc officiellement champion d'automne avec quatre points d'avance sur son dauphin.

Mes notes :

ASM : Subasic (7/10), Sidibé (4/10), Glik (4/10), Jemerson (5/10), Mendy (non noté), Fabinho (5/10), Bakayoko (7/10), Silva (6/10), Germain (5/10), Lemar (7/10), Falcao (4/10)

OL : Lopes (6/10), Rafael (5/10), Mapou (5/10), Diakhaby (5/10), Morel (6,5/10), Tolisso (4/10), Tousart (5/10), Fékir (4/10), Ghezzal (7/10), Valbuena (8/10), Lacazette (6/10).



0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube