• Alex

L1, J18 : avec Balotelli, Nice garde la main sur la Ligue 1


Leader, l'OGC Nice recevait Dijon à l'Allianz Riviera ce dimanche après-midi, pour le compte de la 18e journée de Ligue 1. Une semaine après son match nul contre Paris (2-2) après avoir mené par deux buts d'avance, le Gym, porté par un public niçois en feu, a arraché un nouveau succès grâce au doublé de Mario Balotelli Les hommes de Lucien Favre comptent sept points d'avance sur le PSG, quatre provisoirement sur Monaco.

Folie. La folie se poursuit pour Nice. Dans une Allianz Riviera bouillante, Mario Balotelli et ses coéquipiers ont battu le promu dijonnais (2-1) avec une belle maîtrise. Après son nul au Parc des Princes dimanche dernier et sa défaite face aux Girondins de Bordeaux cette semaine en Coupe de la Ligue (3-2), les Aiglons gardent la main mise sur la Ligue 1. Le DFCO reste lui relégable avec ce revers.


Photo : RTL

La rencontre débute bien pour les locaux. Sur un service lumineux de Jean-Mickaël Séri, l'italien Mario Balotelli tente une frappe croisée qui flirte avec les poteaux de Baptiste Reynet (7'). L'ancien milanais semble plus en jambes qu'il y a quelques semaines et combine bien avec ses milieux de terrain, comme avec Rémi Walter qui voit sa frappe repoussée par le portier dijonnais après un bel enchaînement avec l'italien (8'). Sur un coup-franc obtenu par Super Mario, Wylan Cyprien frappe fort vers la cage de Reynet qui détourne des deux poings (27'). Sur une longue relance de Dante, Alassane Pléa élimine Yunis Abdelhamid qui revient sur l'attaquant niçois et fait faute. Penalty. Face à Baptiste Reynet, Mario Balotelli s'élance et ouvre le score (1-0, 32'). De l'autre côté du terrain, Fouad Chafik centre vers Vincent Rüfli, le défenseur Arnaud Souquet tente de dégager mais est sanctionné pour pied haut. Penalty désormais pour les dijonnais qui égalisent par Julio Tavares (1-1, 37'). A la pause, tout est à refaire pour les deux équipes.

Au retour des vestiaires, Arnaud Souquet monte et centre vers Mario Balotelli qui trompe Baptiste Reynet du bout du pied (2-1, 50'). But sur la première occasion de la seconde période. Le Gym met le pied sur le ballon et déroule. Un visage qui fait plaisir aux supporters niçois, bien présents en tribunes. Dijon a du mal mais parvient à récupérer le ballon et à lancer Tavares, qui reprend de volée et obtient un corner, dans le dos de Dante (58'). Sur un coup-franc de Mehdi Abeid, Cédric Varrault saute plus haut que tout le monde et reprend de la tête mais c'est au-dessus (75'). Après une belle récupération, Rémi Walter remonte le terrain et sert dans l'intervalle Alassane Pléa qui reprend du droit et frappe sur la barre (87'). Belle balle de break. Auteur d'une faute sur Mario Balotelli, Cédric Varrault écope d'un carton jaune. Le défenseur dijonnais proteste auprès de Benoît Millot et est exclu (88'). A la fin de la rencontre, le stade exulte, Nice reste aux commandes.


Photo : VALERY HACHE / AFP


0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube