• Alex

CdF : globalement, les clubs de Ligue 1 ont été sérieux


Ce dimanche, c'était la suite de ce weekend Coupe de France. Après l'entrée en lice et la victoire du tenant du titre parisien face à Bastia (7-0), l'Olympique de Marseille et d'autres clubs de Ligue 1 jouaient leur qualification aujourd'hui. Hormis le FC Metz, tombé en début d'après-midi, tous les clubs de l'élite ont répondu présent.

En début d'après-midi, on a observé deux surprises sur les pelouses françaises. Dans le Pas-de-Calais, le RC Lens, pensionnaire de Ligue 2, a éliminé le FC Metz. Au-dessus dans tous les compartiments du jeu, les Sang & Or, poussés par leur public, sont venus à bout des Lorrains avec des buts de Benjamin Bourigeaud et de Cristian Lopez dans les arrêts de jeu (2-0). A noter l'expulsion du lensois Djiman Koukou.

Dans le même temps, Marseille s'est imposé sur le terrain du Stadium. A Toulouse, sur une pelouse de très mauvais qualité, les hommes de Rudi Garcia ont sorti les Violets aux prolongations grâce à un doublé de Rémy Cabella, à qui avait répondu Jimmy Durmaz pour envoyer les siens en prolongations (1-2, a.p). A Clermont, les Girondins de Bordeaux ont eux arraché leur qualification dans la douleur avec une réalisation du brésilien Malcolm en fin de rencontre (0-1). En Bretagne, le dernier de Ligue 1 affrontait le leader niçois au Moustoir. Les Merlus ont créé la surprise face aux Aiglons grâce à des buts de Jérémie Aliadière et de Walid Mesloub dans le dernier quart d'heure après l'ouverture du score d'Alassane Pléa en fin de première période (2-1). Un mini exploit qui ne fera que du bien au moral des lorientais.


Florian Thauvin au duel avec François Moubandje (Crédit : OM)

Plus tard dans l'après-midi, le SM Caen s'est qualifié sur le terrain de Sainte-Geneviève (0-3). Un doublé de Ronny Rodelin et un but d'Ivan Santini ont permis aux Normands de se qualifier tandis que Auxerre et Troyes, clubs de Ligue 2, ont du batailler jusqu'aux prolongations pour se départager (4-2, a.p). Menés à cinq minutes du terme de la rencontre, les Bourguignons ont été propulsés en prolongations par le polonais Ludovic Obraniak, buteur dans les derniers instants. En déplacement dans le Nord, l'AS Saint-Etienne a fait le plein de confiance pour débuter l'année. Face à Croix, les Verts se sont imposés, assez largement malgré des joueurs Croisiens qui ont défendu leurs couleurs avec leur cœur (1-4). Pourtant les hommes de Christophe Galtier se sont faits peur après l'égalisation de Yero Dia avant la mi-temps. Mais les joueurs de le Forez ont appuyé sur l'accélérateur au retour des vestiaires pour s'imposer.

Face à Biarritz, le Stade Rennais s'est baladé avec six buts inscrits (0-6). Les Rennais ont scellé le sort de la rencontre à la demi-heure de jeu avec trois buts marqués en trois minutes puis des buts de Joris Gnagnon en fin de première période, d'Habib Habibou et de Mexer en seconde période. Enfin, la Berichonne de Châteauroux s'est imposée face à Pau (4-1).


Le stéphanois Kévin Malcuit au duel avec un joueur de Croix (Crédit : ASSE)


0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube