Coupe du Monde à 48 équipes, est-ce une bonne idée ?


Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a officialisé la passage de 32 à 48 équipes pour la Coupe du Monde 2026. Les enjeux, d'abords économiques, sont également d'aider les nations les plus pauvres à disputer un mondial dans les prochaines années.

"Pour les pays pauvres", oui mais...

L'objectif de cet élargissement du nombre d'équipes engagées sur une Coupe du Monde est "d'aider les pays les plus pauvres, ceux qui en rêvent, à disputer un jour un mondial", selon le président de la FIFA, Gianni Infantino. D'un point de vue, ce sont les pays d'Afrique et d'Asie qui gagneraient. Ces nations qui n'ont pas l'habitude de participer à ces grands moments de foot pourraient, pour la première fois, réaliser un rêve comme les pays africains, indiens ou encore océaniens. D'après Michel Platini, cette formule "est une très bonne idée". Mais d'un autre côté, où passerait le rêve de participer à une Coupe du Monde si tout le monde peut y participer ? Pour le coach de la Juventus de Turin, "Maintenant, le football, c'est du spectacle et du business. Du point de vue de coach de club, il y a trop de sélections dans ce format". Le président de Bayern Munich évoque lui une décision "prise pour des raisons politiques".


Le président de la FIFA, Gianni Infantino (Crédit : FIFA)

Pire qu'un "Roumanie-Albanie" ?

"Ouzbékistan-Burkina Faso", "Chine-Ethiopie"... des affiches qui pourraient bien devenir vraies en 2026. L'an dernier, le niveau de certains rencontres de l'Euro 2016 a été critiqué. Mais alors, que serait celui des affiches citées plus haut ?

16 poules de trois équipes, seize seizièmes de finale, huit huitièmes de finale, quatre quarts de finale et deux demi-finale pour un total de 80 rencontres en 32 jours. La compétition sera disputée dans 12 stades, comme aujourd'hui. Une équipe qui parviendra à ses hisser jusqu'en finale devra disputer sept matchs. Cela promet beaucoup de matchs...

Les enjeux économiques : en comparaison avec le mondial 2018 prévu en Russie, celui de 2026 avec cette formule rapporterait 640 millions de dollars de plus. Un joli coup financier pour la Fédération international football.

Le plan de la nouvelle formule de la Coupe du Monde :



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube