• Alex

L1, J22 : Marseille puissance cinq !


Pour lancer la 22e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille accueillait Montpellier au Stade Vélodrome, une semaine après s'être incliné à Lyon dans l'Olympico (3-1). Avec un triplé de Bafétimbi Gomis et un nouveau but de Rolando, les Phocéens ont pris trois points importants pour reprendre la cinquième place.

Chauds. Attendus devant leur public après leur défaite contre Monaco (1-4) puis celle contre Lyon (3-1), les joueurs de l'Olympique de Marseille ont répondu présents. Et de quelle manière. Pour la première de Patrice Evra, bien en jambes, les hommes de Rudi Garcia ont explosé Montpellier, emmenés par un Bafé Gomis très réaliste.


(Crédit : Eurosport)

Tout part très vite. D'entrée, Laurent Pionnier repousse une frappe de André Zambo Anguissa sur un ballon mal dégagé par Hilton (2'). Les attaquants marseillais mettent le feu à la défense Héraultaise qui ne s'en sort pas, et Bafé Gomis en profite pour se jouer de William Rémy et tromper le portier adverse (1-0, 4'). Début de partie idéal pour l'OM, qui passe à côté du break par Gomis, servi par Lopez, puis par Thauvin qui reprend mais est contré (17'). Mais derrière, Gomis ne se loupe pas, à la finition d'une très belle action : à la récupération, Patrice Evra sert Florian Thauvin qui pique son ballon au-dessus de la défense montpelliéraine vers Rémy Cabella, qui de la tête sert le buteur marseillais qui bat Pionnier (2-0, 19'). L'ancien stéphanois est en feu ce soir, et il reprend de volée un centre de Cabella que Pionnier repousse difficilement (36'). Juste avant la pause, Rolando reprend un centre de Thauvin de la tête (3-0, 38'). A la mi-temps, Marseille mène très largement au score.

Au retour des vestiaires, Montpellier change de système de jeu et revient avec un peu plus d'envie. Avec l'envie de réduire l'écart rapidement, Stéphane Séssegnon perfore l'arrière-garde Phocéenne et obtient un bon coup-franc sur une faute de Patrice Evra (48'). Première petite erreur pour l'international français (81 sélections) sous le maillot Olympien puisque, excellent dans l'exercice, Ryad Boudebouz envoie le cuir dans la lucarne de Yohan Pelé et réduit le score (3-1, 49'). Les hommes de Frédéric Hantz mettent alors la pression et y croient durant quelques minutes, alors que Steve Mounié reprend un bon centre de Jonathan Ikoné (55'). Marseille ne sort plus dans ce début de second acte, et Paul Lasne décoche une frappe que peut capter le portier marseillais (59'). Le premier tir de la seconde période est signé Rémy Cabella, parfaitement lancé par William Vainqueur après un joli mouvement collectif mais il bute sur Pionnier (65'). Rudi Garcia fait sortir Patrice Evra et Maxime Lopez, ovationnés et remplacés par Doria et Morgan Sanson, ancien montpelliérain. Sur son premier ballon, le joueur formé dans l'Hérault ajuste un ballon parfait vers Florian Thauvin dans la profondeur. L'ancien bastiais contrôle et sert Gomis de nouveau à la finition pour le triplé (4-1, 77'). Dans les derniers instants, perdu, William Rémy effectue une main dans sa surface ; il est expulsé et concède le penalty (87'). Face à Pionnier, Florian Thauvin remporte son duel même si le gardien était parti du bon côté (5-1, 88'). Très largement, l'OM s'impose donc et remonte à la 5e place.


(Crédit : Eurosport)

Le chiffre : 5

C'est le nombre de buts inscrits ce soir par l'Olympique de Marseille, mais aussi sa place au classement

Mes notes :

Marseille : Pelé (5/10), Sakai (5/10), Rolando (6/10), Fanni (5,5/10), Evra (6/10), Vainqueur (6/10), M.Lopez (7/10), Zambo Anguissa (6/10), Cabella (7/10), Thauvin (6,5/10), Gomis (9/10).

Montpellier : Pionnier (3/10), Roussillon (4/10), W.Rémy (2/10), Hilton (2,5/10), Mukiele (4/10), Lasne (3/10), Skhiri (2/10), Boudebouz (4,5/10), Ikoné (4/10), Sésségnon (3/10), Mounié (3/10).



1 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube