Jusqu'au bout, Monaco est allé cherché la tête


Dimanche soir, le Paris Saint-Germain accueillait l'AS Monaco au Parc des Princes pour le compte de l'affiche de la 22e journée de Ligue 1. Attendu, ce choc s'est soldé par un match nul, qui replace le club de la Principauté en tête du championnat de France.

Cette équipe de Monaco a du caractère. Menée à dix minutes de la fin de la rencontre par le champion de France en titre, après l'ouverture du score d'Edinson Cavani sur penalty (81'), le leader de la Ligue 1 est revenu au score dans les arrêts de jeu par le biais de Bernardo Silva. Contré une première fois par la défense parisienne, le meneur de jeu portugais est parvenu à battre Alphonse Aréola d'une frappe lointaine (90'). Une réalisation qui tombe à pic pour celui qui est certainement le meilleur joueur de Ligue 1 depuis le début de saison, puisque ce point permet à l'ASM de reprend la première place.


En effet, après la victoire de Nice contre Guingamp (3-1) plus tôt dans la journée, Monaco devait gagner pour reprendre sa première place. De son côté, Paris avait lui une chance énorme de réduire l'écart avec ses concurrents et revenir à un point du leader niçois, ainsi que de doubler son adversaire du soir. Battus à l'aller au stade Louis II (3-1), les hommes d'Unai Emery n'avaient pas le droit à l'erreur. Mais après l'ouverture du score du deuxième meilleur buteur de l'histoire du club sur penalty, et alors que le club de la capitale avait fait le plus dur, Paris s'est fait rattrapé dans les derniers instants.

Paris ne bat pas le Top 6. Non. Irresistible ces dernières saisons dans les grands matchs sous les ordres de Laurent Blanc, cette équipe de Paris ne gagne pas face aux gros de Ligue 1 cette saison. Pire, outre la défaite et le match nul contre Monaco, le PSG n'a pas été capable de battre ni Marseille ni Saint-Etienne au Parc des Princes. Le seul succès de la formation parisienne cette saison contre un club du top 6 est celle contre Lyon, au Parc OL (1-2). Alors que Paris doit encore jouer le Classico et les Verts pendant la phase retour, il inquiète face aux grandes écuries françaises.

Monaco, une allure de futur champion ? C'est en tout cas l'impression que nous donnent les monégasques cette saison. Invaincu face au champion en titre, leader après 22 journées à la différence de buts par rapport à son dauphin et des révélations à chaque poste. A y regarder de plus près, Monaco a tout du futur champion, alors qu'il n'a perdu que trois rencontres quinze victoires, plus que n'importe quelle équipe de Ligue 1. A ce rythme, l'équipe de Leonardo Jardim pourrait faire plier bien plus que l'élite du football français, puisque l'entraîneur de Manchester City, son futur adversaire en Ligue des Champions, était présent au Parc dimanche pour observer son prochain adversaire. L'ancien tacticien du Barça se méfierait-il de Monaco ?


Le Petit Reporter Foot, 30/01/2017 : 19:27


0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube