Exclu, interview d'Abdoulaye Bamba : "Je suis fier de ne jamais avoir lâché le steak"


INTERVIEW - Sympathique. Abdoulaye Bamba (26 ans) a répondu à mes questions. Sans club jusqu'au dernier mercato hivernal depuis son départ de Dijon, le latéral ivoirien a rebondi à Angers où il a déjà disputé trois rencontres de Ligue 1. Capable d'évoluer sur les deux côtés de la défense, Abdoulaye avait été l'un des grands artisans de la montée dijonnaise dans l'élite la saison dernière.

Premièrement, faisons le point. Quel est le véritable poste d'Abdoulaye Bamba, arrière droit ou arrière gauche ? "​Je suis latéral droit de formation mais j'ai évolué pas mal de temps à gauche. Sinon, mon poste, c'est latéral droit". Polyvalent, ainsi pouvons nous décrire l'ivoirien. Sur le terrain, il est rapide et sait jouer des deux pieds. Pas mal pour un latéral et très utile pour centrer lors de ses apports offensifs. Mais la plus grande qualité d'Abdoulaye Bamba, c'est son adaptation. Enfin presque... il a marqué contre son camps pour sa première avec Angers contre Saint-Etienne. Mais bon, c'était qu'une faute d’inattention...


International ivoirien (2 sélections), Abdoulaye Bamba a aussi la nationalité italienne. C'est d'ailleurs dans l'un des clubs les plus prestigieux d'Italie qu'il a fait ses débuts, la Juventus de Turin, où il a joué durant neuf années. Présentation. "Ma passion première, c'est le foot car c'est mon père qui m'a transmis cette envie de jouer au football. Ma deuxième passion, c'est la boxe anglaise. J'aime bien parce que derrière les coups de poings il y a aussi beaucoup d'élégance... A l'âge de 6 ans, j'ai commencé à joueur dans un petit club amateur près de chez moi en Italie, à Turin. A l'âge de 10 ans, avec mon équipe, on a fait un tournoi où il y avait la Juventus de Turin qui y participait et j'ai eu la chance de marquer deux buts contre eux en finale,et tout est parti de là car on m'a convoqué pour rejoindre le centre de formation". Malheureusement jamais convoqué dans le groupe professionnel des Bianconeri, il a fait le choix de rejoindre la France et le Dijon FCO. Mais le joueur n'a pas de regret. "Dans la vie, il n'y a jamais de regret. Aujourd'hui je suis en Ligue1, je ne pouvais pas espérer mieux. je suis fier de mon parcours avec la Juve car cela m'a permis de grandir comme joueur mais avant tout en tant qu'homme. Le plus grand joueur avec lequel j'ai joué est Alessandro Del Piero je pense. En terme d'humilité et de talent pur... c'est une personne extraordinaire qui prenait le temps de nous donner des conseils, à nous les jeunes. Il est top".

En Bourgogne, il se révèle. Dans le onze de Patrice Quarteron, il est titulaire en Ligue 2 puis en Ligue 1 après la montée historique du club dans l'élite. Courtisé par l'Olympique Lyonnais au terme de sa première saison dans le championnat de France de Ligue 1, il décide de prolonger avec le DFCO malgré la relégation de ce dernier. En concurrence avec de nombreux joueurs durant ses années bourguignonnes, Abdoulaye Bamba dispute 158 rencontres avec Dijon. "Ma première saison était magnifique car pour ma première en pros, on arrive à monter en Ligue 1 directement. Ca a été une saison intense avec une belle récompense à la clé. C'est d'ailleurs mon meilleur souvenir. Ce sont les deux montées en Ligue 1, ce sont des moments inoubliables "


D'ailleurs en 2016, il découvre la sélection ivoirienne et est sélectionné à deux reprises. Mais ces opportunités ne lui permettent néanmoins pas de disputer sa première Coupe d'Afrique des Nations. "L'année 2016 a été extraordinaire. Une belle saison avec le DFCO avec une montée à la clé et avec la sélection nationale, c'était juste magique". Laissé libre par Dijon après la saison 2015-2016 pendant laquelle le club a arraché la montée, Abdoulaye s'entretient avec la Juve. "Je n'étais pas avec la réserve mais avec un deuxième groupe professionnel... c'est à dire avec les joueurs qui étaient sur le départ, en prêt u définitivement. Il m'a fallu beaucoup de mental et j'ai du travailler dur pour être prêt physiquement après autant de mois sans compétition. Je suis fier de n'avoir jamais lâché le steak". Ce qui a été compliqué pour Abdoulaye, c'est surtout de retrouver un club. Car même en gardant la forme, il était impossible pour lui de retrouver la compétition. "Oui, plusieurs clubs se sont intéressés à moi mais les projets sportifs n'étaient pas aussi intéressants que celui du SCO Angers par exemple. Depuis que j'ai quitté Dijon, mon objectif majeur a toujours été de retrouver la Ligue 1 et de montrer mes qualités. J'ai eu une chance immense d'atterrir ici, au SCO, et je dois remercier tout le staff , les dirigeants et mes agents pour avoir fait tout ce beau boulot".

De retour en Ligue 1, Abdoulaye Bamba a ses objectifs. Son objectif collectif étant d'aider à maintenir Angers une deuxième saison consécutive dans l'élite, il a aussi ses objectifs personnels. "Mes objectifs collectifs sont évidemment de maintenir le club en Ligue 1 et en suite personnellement c'est de prendre du plaisir avec mes coéquipiers sur le terrain". S'il a joué depuis son arrivée, Abdoulaye Bamba a pu observer le recrutement d'Issa Cissokho au même poste que le sien. Recruté pour palier la blessure de Yohan Andreu, l'ancien dijonnais est conscient de cette concurrence et évoque pour finir l'accueil que lui a réservé le groupe de Stéphane Moulin. "Chaque poste a une concurrence et c'est normal d'être deux à ce poste. La saison va être dure et on aura besoin de tout le monde. L'accueil du groupe a été magnifique, j'avais l'impression d'être au club depuis des années, et tout ça m'a fait énormément plaisir"


Le Petit Reporter Foot remercie Abdoulaye Bamba pour ses réponses et sa disponibilité et lui souhaite une excellente fin de saison avec Angers, ainsi qu'une place en Ligue 1 au mois de juin.


Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube