ARTICLE : Presnel Kimpembe, grand espoir parisien qui a impressionné contre Barcelone


Il découvrait la Ligue des Champions mardi soir contre le FC Barcelone (4-0). Presnel Kimpembe (21 ans) a connu un baptême du feu du tonnerre contre le géant Catalan. L'international français Espoirs a muselé l'attaque espagnole et a mangé Lionel Messi, ainsi que ses copains sud-américains. Et si le quintuple Ballon d'Or n'a pas touché le moindre ballon dans la surface de Kévin Trapp, c'est bien parce que Presnel ne lui en a pas laissé l'occasion. Retour sur une première riche en émotions, avec quelques mots de Gaëtan Robail.

Première pour Presnel Kimpembe mardi soir en Ligue des Champions. Et quelle première ! Le gaucher de 21 ans a littéralement mangé le trio d'attaque du FC Barcelone, attendu comme un rouleau compresseur au Parc des Princes. Titulaire suite au forfait du capitaine Thiago Silva, le défenseur issu du centre de formation parisien a du se préparer en vingt-quatre heures à faire ses premiers pas en Coupe d'Europe. Mais alors qu'il affrontait l'une des meilleures équipes du monde, que ses observateurs lui mettaient la pression et qu'il avait pour mission de marquer Luis Suarez, Presnel Kimpembe a dégagé une sérénité comment dire... déconcertante. Pire, il a impressionné la planète foot et dégoûté Lionel Messi & co. Une prestation de haut niveau qui fait évidemment parler, et forcément en bien. Assez pour devenir titulaire indiscutable au Paris Saint-Germain à la place de Thiago Silva ? Gaëtan Robail, titulaire avec l'équipe réserve du Paris Saint-Germain et qui s'entraîne avec le groupe professionnel donne son avis : "Pour détrôner Thiago Silva, peut-être s'il continue à réaliser des prestations comme contre le Barça. Presnel c'est l'avenir de la défense parisienne. Comme il l'a dit une fois, il veut faire toute sa carrière à Paris donc je pense qu'avec le match qu'il a fait mardi, sa carrière à Paris est très bien partie".


Sa préparation, puis sa prestation XXL

Lundi soir, coup de tonnerre. Les médias annoncent la blessure de Thiago Silva à l'entraînement. On apprend plus tard dans la soirée que le patron de la défense parisienne doit déclarer forfait pour le choc face au Barça. Lionel Messi, Neymar et Luis Suarez, qui forment la deuxième attaque la plus efficace cette saison, se frottent alors les mains, car celui qui va remplacer l'ancien milanais, c'est Presnel Kimpembe, zéro apparition en Ligue des Champions. A vingt-quatre heures du match, le jeune parisien se prépare à faire ses débuts. Mais la doublure du brésilien assure parfaitement l'intérim. Redoutable dans les duels, il a écœuré l'attaque barcelonaise, imprenable défensivement et auteur d'une prestation époustouflante. Gaëtan Robail, épaté, parle de sa prestation : "J'ai été impressionné par son match. Franchement, il a fait un match remarquable. Étonné par sa prestation ? Pas vraiment car Presnel est un bon défenseur avec une très grande sérénité, il n'arrête pas de progresser". Pas habitué de ces grands rendez-vous, Presnel Kimpembe s'est fait tout petit après la rencontre face à la presse : "C'est un rêve qui se réalise. On a senti beaucoup de chaleur au Parc aujourd'hui. C'était le plus important", presque au point d'avouer qu'il prépare déjà le match contre Toulouse, dimanche soir au Parc des Princes en championnat...

International espoir, bientôt chez les A...

Appelé par Didier Deschamps en Equipe de France A pour palier la blessure d'Eliaquim Mangala, Presnel Kimpembe ne compte encore aucune sélection chez les Bleus. Pourtant chez les Bleuets, le parisien a fait toutes ses classes. Habitué des tricolores de -20 ans, sélection avec laquelle il compte sept sélections, il aurait pu jouer pour le Congo, qu'il refuse en mars 2015 pour rejoindre le groupe de Francis Smerecki. Quelques semaines plus tard, il remporte le tournoi de Toulon avec Enzo Crivelli contre le Maroc. Mais l'année 2015 marquera surtout ses premiers pas en sélection Espoirs. Depuis le mois de septembre de cette année, Presnel est aligné neuf fois par Pierre Mankowski, et est nommé capitaine de cette équipe.


Son parcours, d'Eragny à titulaire en Ligue des Champions

Aimé de tout le groupe professionnel du Paris Saint-Germain, Presnel Kimpembe a une très grand avenir. Le défenseur central formé au PSG s'inspire, comme il l'avoue, de son modèle, son équipier, Thiago Silva. Mais alors qu'il a donné l'impression d'avoir une énorme expérience et d'en être déjà à son cinquante ou son soixantième match européen, l'international français Espoirs en était seulement à son vingt-septième match en pro. En fait, il n'a pas connu sa première fois en coupe d'Europe, car il faisait partie de la jeune équipe du club de la capitale à avoir atteint les quarts de finale de la Youth League en 2013. Originaire du club d'Eragny, il a joué pour la première fois avec les pros du PSG sous l'ère Laurent Blanc,contre le RC Lens en 2014-2015. Depuis, le titi parisien en a fait du chemin. Titulaire important de la charnière centrale d'Unai Emery en début de saison, il a été appelé par Didier Deschamps en fin d'année 2016 pour palier la blessure d'Eliaquim Mangala en Equipe de France. Le sélectionneur des Bleus était au Parc des Princes pour assister à la rencontre. Pour superviser Presnel Kimpembe et le titulariser pour la première fois en Equipe de France A ? En tout cas, à ce rythme, l'arrière parisien devancerait l'un de ses concurrents, Samuel Umtiti (Barcelone)...


Un grand merci à Gaëtan Robail d'avoir participé à cet article... Photos : PSG


3 vues

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube