L1, J26 : Marseille met la pression ! (mes notes)


L'Olympique de Marseille affrontait le Stade Rennais ce samedi pour le compte de la 26e journée de Ligue 1. Une semaine après son revers à Nantes (3-2), l'OM jouait face au rival des Canaris : le Stade Rennais à l'Orange Vélodrome. Et les Phocéens n'ont pas manqué l'occasion de mettre la pression sur Saint-Etienne et Lyon, candidats à la quatrième place.

Un stade presque plein un samedi après-midi, une ambiance bouillante et de magnifiques buts. Tout n'était pas parfait au stade Vélodrome cet après-midi pour les hommes de Rudi Garcia, mais l'OM semble chaque weekend revenir un peu plus à sa place. D'abord gênés par les Bretons, bien organisés, les marseillais ont fini par faire la différence grâce à Clinton N'jie, auteur d'une belle reprise de volée à l'heure de jeu (59'). En difficulté, l'ancien lyonnais titulaire en pointe pour palier le forfait de Bafétimbi Gomis a fait craquer Benoît Costil avant que Florian Thauvin ne place une frappe téléguidée dans les filets Rennais.


Un Dimitri Payet presque à son meilleur niveau, un Clinton N'jie qui est parvenu à faire oublier le forfait de Bafétimbi Gomis et un Grégory Sertic impérial : Marseille a réussi son coup ce samedi dans un Vélodrome chaud bouillant. Mais tout n'a pas été facile pour l'OM, qui se procurait pourtant la première occasion de la rencontre par l'intermédiaire de Clinton N'jie, auteur d'un ballon piqué qui frôlait le poteau Rennais (3'). De nouveau ovationné par les supporters marseillais, Dimitri Payet avance balle au pied et frappe fort sur la barre de Costil (10'). Grosse occasion pour l'ancien stéphanois qui passe tout près de l'ouverture du score. Décalé par N'jie, ce même numéro 11 frappe du droit mais bute sur le portier Breton qui détourné brillamment (20'). Rennes tente de réagir. Dans son couloir, Baal déborde et centre en retrait vers Prcic dont la frappe est contrée. Derrière Sio tente sa chance à son tour et le ballon est peut-être détourné de la main de Rolando mais l'arbitre ne bronche pas (27'). Juste avant la pause, Mubele centre vers le second poteau vers Prcic qui ne cadre pas (45'). A la pause, les deux camps se neutralisent sans marquer.

Au retour des vestiaires, Marseille revient avec les mêmes intentions qu'en début de rencontre. Décalé par Thauvin, le jeune Lopez centre vers Payet qui reprend de volée mais ne trouve toujours pas le cadre (52'). Ca se rapproche. A la récupération d'un ballon dans son camps, Payet lance la contre-attaque. L'international français ajuste un superbe ballon vers N'jie qui le ressert, mais le meneur de jeu Phocéen, en bout de course, met le ballon dans les petits filets de Cotsil (55'). Servi par Payet, Lopez veut lancer Thauvin d'une talonnade mais est contré par Baal qui remet involontairement vers N'jie. L'attaquant marseillais reprend de volée, et trompe Costil en une touche (1-0, 60'). Presque dans la foulée, Sanson talonne pour Thauvin qui se met sur son pied gauche et arme une frappe puissante qui se loge dans la lucarne de Costil (2-0, 64'). En quelques minutes, le break est fait pour l'OM. Dans un Vélodrome qui scande le nom de ses buteurs et lance le Classico de la semaine prochaine, l'Olympique de Marseille signe sa troisième victoire d'affilée à domicile en Ligue 1.

Maladroit et dominé, Rennes montre son manque d'ambition visible lors du dernier mercato. Je n'ai pas vu des joueurs révoltés après les deux buts marseillais. Certes sonnés, les Bretons n'ont pas réagi. Sans patron sur le terrain et sans aucun doute dans le vestiaires non plus, l'équipe de Christian Gourcuff est dixième. A sa place. L'OM regagne sa sixième place synonyme d'Europe, à égalité de points avec l'AS Saint-Etienne, cinquième, et à un point de l'Olympique Lyonnais, quatrième. Bordeaux et Guingamp, respectivement à trois et cinq points et qui s'affronteront dimanche (15h) peuvent mettre la pression sur le club de Frank McCourt.

Mes notes :

OM : Pelé (5/10), Zambo Anguissa (6/10), Sertic (6,5/10), Rolando (6/10), Evra (5,5/10), Vainqueur (6/10), Lopez (6/10), Sanson (7/10), Payet (6/10), Thauvin (7/10), N'jie (6,5/10).

Rennes : Costil (3/10), Danzé (4/10), Gnagnon (4,5/10), Mendes (4/10), Baal (5/10), André (4/10), Chantôme, Prcic (3/10), Mubele (4,5/10), Amalfitano, Sio (5/10).



4 vues

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube