L1, J29 : inarrêtable, Mbappé mène Monaco à la victoire


Fantastique. En déplacement à Caen pour y affronter le club Normand ce dimanche après-midi, l'AS Monaco a fait un nouveau pas vers le titre en s'imposant largement (0-3). Quatre jours après sa qualification en quarts de finale de Ligue des Champions contre Manchester City, le club du Rocher était en démonstration au stade Michel d'Ornano.

Il ne s'arrête plus. Buteur décisif cette semaine au stade Louis II contre Manchester City en Ligue des Champions et appelé pour la première fois en Equipe de France par Didier Deschamps le lendemain, Kylian Mbappé a de nouveau frappé ce dimanche. A seulement dix-huit ans, le grand espoir français a inscrit un doublé en Normandie, permettant à l'équipe de Leonardo Jardim d'arracher un succès précieux dans la course au titre et de mettre la pression sur le Paris Saint-Germain. Auteurs d'une prestation de haut niveau, les leaders de la Ligue 1 ont même été ovationnés par les supporters Caennais lors de leur sortie à l'image de Thomas Lemar, formé au club, et de Kylian Mbappé, applaudi par tout Michel d'Ornano.


Il restera huit journées de championnat à disputer après la dernière affiche du weekend entre Paris et Lyon. Mais même si rien n'est encore joué, on peut déjà dire sans trop se mouiller que Monaco a tout d'un futur champion de France. Quatre jours après l'exploit contre Manchester City en C1, on pensait que les monégasques seraient fatigués à Caen, qui aurait pu poser des problèmes à une équipe remaniée qui se déplaçait sans Radamel Falcao notamment. Mais l'ASM a joué son jeu, a fait son pressing habituel et a déroulé face à une équipe Caennaise obligée de s'avouer trop faible pour un adversaire de ce niveau. Parce que d'entrée, le talent monégasque faisait la différence. Tout va très vite pour Caen et pour Syam Ben Youssef, éliminé par Kylian Mbappé qui s'offre l'ouverture du score du pied gauche face à Rémy Vercoutre (0-1, 13'). Passé la demi-heure de jeu, l'attaquant formé à la Turbie s'écroule dans la surface Normande, fauché par Yann Karamoh. Il semble y avoir faute mais l'arbitre ne siffle pas faute. Quelques minutes plus tard, bis repetita pour Thomas Lemar, accroché par Damien da Silva. Cette fois c'est flagrant, mais l'arbitre ne broche toujours pas. Autant dire que le SM Caen s'en sort très bien à la pause...

Mais dès le retour des vestiaires, Mbappé fait parler la poudre... Roulette sur Frédéric Guilbert puis accélération de folie sur Damien da Silva qui le tacle dans sa surface : penalty. Spécialiste dans ce domaine, Fabinho, qui a réussi tous ses penalties cette saison, inscrit son huitième but de la saison (0-2, 49').


Légèrement bousculé par une équipe de Caen qui tente de revenir sur coup de pied arrêté, Monaco part en contre. Plein axe, Fabinho mène la contre attaque et sert Thomas Lemar qui bute sur Rémy Vercoutre alors que Valère Germain était disponible de l'autre côté, l'avant-centre prêté à Nice la saison dernière est furieux (54'). Sur le bord du terrain, le jeune Irvin Cardona s'apprête à remplacer Kylian Mbappé. Le temps pour le tout frais international français de clôturer son festival. Servi par le centre parfait de Joao Moutinho, l'originaire de la région parisienne place sa tête (0-3, 81').

En attendant le choc de cette journée entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais, ce dimanche soir au Parc des Princes, l'AS Monaco peut passer la soirée tranquille puisqu'elle compte six points d'avance sur le champion de France en titre. Caen, qui se doutait bien qu'il ne prendrait pas beaucoup de point cet après-midi, reste figé au seizième rang, avec quatre points de plus que Nancy, barragiste provisoire.

Mes notes :

Caen : Vercoutre (3/10), Guilbert (2/10), Ben Youssef (3/10), Yahia (3/10), Da Dilva (3/10), Bessat (4/10), Adéoti (2/10), Féret (3/10), Rodelin (3/10), Karamoh (4/10), Santini (4/10).

Monaco : Subasic (6/10), Touré (7/10), Glik (6/10), Jemerson (6/10), Mendy (6/10), Fabinho (7/10), Moutinho (6,5/10), Dirar (6/10), Lemar (6/10), Mbappé (8,5/10), Germain (7/10).


Crédit : Foot 01/Iconsport


1 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube