Si près du but...


LIGUE EUROPA - Jeudi soir, l'Olympique Lyonnais s'est fait sortir de la Ligue Europa par l'Ajax Amsterdam au Parc OL. Battus à l'aller (4-1) en Hollande, les Gones n'ont pas su renverser la tendance malgré un large succès (3-1). Mais en plus de perdre cette rencontre, l'OL a en plus perdu tout espoir de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine...

Ils pouvaient écrire l'histoire. Tout comme Monaco à Turin mardi soir, Lyon est éliminé d'une Coupe d'Europe en demi-finale. Auteurs d'un beau parcours dans les deux compétitions, les deux clubs français ont sombré aux portes de la finale alors qu'ils avaient pour objectif de marquer l'histoire française et celle de la Ligue 1. Quasiment champion de France, Monaco se console en se disant que son parcours européen n'était que du bonus et que les joueurs du Rocher retenteront leur chance la saison prochaine. Mais, déjà reversés en C3 après leur élimination en C1 cette saison, les lyonnais ont dit adieu à leurs derniers espoirs de disputer la plus prestigieuse des compétitions européennes la saison prochaine. Quatrièmes de Ligue 1, les hommes de Bruno Génésio devaient s'imposer dans la compétition pour accéder à la C1 la saison prochaine. Ils tenteront alors de rafler le trophée lors de la prochaine édition du tournoi...

Mais si les Gones n'ont pas pu se qualifier, ils ne peuvent s'en vouloir qu'à eux-mêmes. Largement battus au match aller à Amsterdam (4-1), les lyonnais devaient s'en remettre à l'exploit ce jeudi soir au Parc OL. Dominés en début de match puis menés au score dès la demi-heure de jeu par Dolberg (27'), les lyonnais ont d'abord cru dire adieu à une possible finale. Mais c'était sans compter sur leur attaquant en forme, Lacazette, qui obtient un penalty puis le transforme (45'). L'international français a envie de tout donner jusqu'au bout et lève les bras après son but égalisateur pour demander au public Rhodanien de pousser. Et dans la foulée, le buteur formé à l'OL donne l'avantage aux siens d'un joli but but (45'). Deux buts en une minute qui relancent l'intérêt de la rencontre juste avant la mi-temps.


La déception lyonnaise après le coup de sifflet final, Alexandre Lacazette quittera le terrain très marqué

(Crédit : LeParisien)

Après cette minute de folie, on s'attend à ce que les lyonnais poussent d'entrée en seconde période pour enflammer le stade et rêver d'un improbable retournement de situation. Et c'est chose faite : les lyonnais se procurent les meilleurs occasions et Lacazette, Fékir puis Cornet manquent de marquer le troisième but. Il faut attendre l'entrée en jeu de Ghezzal - alors que l'Ajax est dans un temps fort - pour voir Lyon mettre le feu à la pelouse du Parc OL. Sur un modèle d'action, le nouvel entrant reprend de la tête un centre de Rybus pour relancer le match (81'). Trois buts à un, on pense alors que Lyon va le faire, que l'OL va arracher la prolongation. Et tout semble réuni : plus de cinquante-mille personnes debout pour un "qui ne saute pas n'est pas lyonnais", puis l'exclusion de Viergever. Mais sur une énième occasion, Cornet ne trouve pas le cadre sur une énorme occasion dans les toutes dernières secondes. Comme un symbole. L'OL doit encore marquer un but pour pousser les hollandais en prolongation, mais le coup de sifflet final retentit ; et c'est tout Lyon qui est abattu. Les Gones se sont battus, avec leurs valeurs et leurs moyens, mais cela n'a pas suffi. Ils payent leurs faiblesses et leurs erreurs du match aller et laissent l'Ajax s'envoler pour Stockholm pour la finale de l'Europa League, qui opposerait les néerlandais aux anglais de Manchester United.

Mes notes du match :

OL : Lopes (6,5/10), Rafael (5/10), N'Koulou (5/10), Diakhaby (6,5/10), Morel (4,5/10), Gonalons (6/10), Tolisso (5/10), Valbuena (7/10), Fékir (3/10), Cornet (4,5/10), Lacazette (7,5/10).

Ajax : Onana (5/10), Veltman (4/10), Sanchez (7/10), De Ligt (6/10), Viergever (4/10), Schöne (5/10), Klaassen (7/10), Ziyech (5/10), Younes (6/10), B.Traoré (6,5/10), Dolberg (6/10).


Dans une saison compliquée, Bruno Génésio ne sera pas parvenu à marquer l'histoire avec l'OL

(Crédit : LeProgrès)


2 vues

Partenaire principal

chez marcel blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube