Interview de Pierre Ménès : "Ca me manquait de ne pas pouvoir faire mon métier"

Mis à jour : 27 août 2019


INTERVIEW - A Noyelles-Godault pour dédicacer son livre "Deuxième mi-temps", Pierre Ménès m'a accordé quelques minutes pour une interview exclusive durant laquelle le journaliste revient sur sa maladie mais parle aussi Ligue des Champions, RC Strasbourg, Olivier Giroud et Ligue 1. Très sympathique, le chroniqueur au Canal Football Club a répondu à mes questions.

Bonjour Pierre, comment vous est venue l'envie de faire le métier de journaliste ?

En fait je n'ai jamais vraiment eu envie de devenir journaliste. Moi, j'avais envie d'être dans le foot. Comme adolescent j'ai eu un grave accident de mobylette et que je me suis fracturé le fémur, il était évident que je ne deviendrai jamais joueur. Donc je me suis orienté vers le journalisme.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Parce que j'ai été greffé du rein et du foie le 12 décembre dernier et que j'avais envie de témoigner de l'importance du don d'organe, parce que c'est quelque chose qui est encore trop méconnu en France.


Comment avez-vous vécu le fait d'être éloigné pendant de longs mois de votre métier ?

Sept mois, oui. Je l'ai très mal vécu. D'abord parce que je n'allais pas bien, j'étais très fatigué. Et ça me manquait de ne pas pouvoir faire mon métier.

Qui voyez-vous gagner ce soir en finale de Ligue des Champions ?

Je vois la Juve aux tirs au but. Alors évidemment quand tu pronostiques la victoire d'une équipe aux tirs au but, c'est que tu n'es pas beaucoup sûr de ton pronostic. C'est que tu t'attends surtout à un match très serré.

Qu'avez-vous pensé du match d'Olivier Giroud hier soir ?

Giroud c'est un paradoxe. Il n'est pas titulaire dans son club mais il faut reconnaître que quand il joue il marque des buts. Et en Equipe de France on lui fait confiance et il marque des buts, donc il faut à un moment donné arrêter de regarder ce que font les joueurs en club car ce qui compte c'est ce que le joueur fait en sélection.

Selon vous, faut-il arrêter de le critiquer par rapport au fait que Karim Benzema soit absent ?

Déjà, il faut arrêter de les comparer. Il est évident que Karim Benzema est un bien meilleur joueur de football qu'Olivier Giroud, mais Giroud a un meilleur rendement que Benzema en Equipe de France.


Qu'avez-vous pensé de la saison du RC Strasbourg, vous qui êtes supporter du club ?

Ca a été une surprise car ils étaient promus, il ne faut pas l'oublier. J'ai assez rapidement vu qu'ils avaient une bonne équipe et qu'ils seraient dans les dix premiers sans problème. Et il y a un moment donné où ils se sont mis vraiment à gagner assez largement à domicile. Et on s'aperçoit par exemple par rapport à Lens, ici, Lens a perdu quand même 24 points à domicile et c'est à cause de ça qu'ils ne montent pas. Alors que Strasbourg n'a perdu que trois matchs cette saison à domicile, donc évidemment ça fait une plus grosse différence à l'arrivée.

Pensez-vous qu'ils se maintiendront la saison prochaine en Ligue 1 ?

Si tu veux, Strasbourg c'est une grande et belle ville, c'est un club qui parle aux joueurs donc je pense qu'ils n'auront pas trop de mal à récupérer des joueurs de qualité. Je pense que ça ne sera pas facile, mais ça ne sera pas plus dur que ça l'a été pour Dijon cette année.

Vous êtes venu au Stade Bollaert pour Lens-Strasbourg, qu'avez-vous pensé de l'ambiance ?

Et bien j'ai été un peu déçu. Parce que j'ai trouvé qu'autant il y avait une super ambiance dans la tribune Marek, autant j'ai trouvé que le reste du stade était un peu amorphe. Après, c'est sûr que la prestation de Lens n'avait rien d'emballant donc ça a peut-être aussi joué dans l'ambiance. Mais c'est sûr que si tout le stade était comme la Marek, ce serait un enfer.

Que pensez-vous des projets de Marseille et de Lille ?

Pour Marseille, il y a tellement de noms qui circulent, qu'il faut voir ce qu'ils vont finalement réussir à recruter. Maintenant, ils ont quand même fini la saison cinquièmes avec cette équipe-là donc on peut supposer que si elle est un peu renforcée elle sera encore meilleure. Puis Lille, il faut voir comme va prendre la sauce Bielsa. Ce n'est pas une sauce si simple que ça à prendre.

Qu'attendez-vous du mercato de ces deux clubs ?

Du mercato de Lille, beaucoup de jeunes joueurs en devenir. Marseille, je pense pas mal d'internationaux ou d'anciens internationaux français. Je pense qu'ils vont recruter assez français. Je pense plutôt à Rami, à Sagna, à Mandanda... Tu vois un recrutement un peu dans cet esprit.


Photos : Le Petit Reporter Foot

Je remercie Pierre Ménès pour sa disponibilité et sa sympathie ainsi que pour ses réponses.


Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube