Interview de Sofiane Atik : "Malheureusement, nous avons craqué à la fin"


INTERVIEW - Joueur de Lyon La Duchère, Sofiane Atik (30 ans) a répondu à mes questions. Passé tout près de la montée en Ligue 2 avec les rouge et jaune, dès la montée du club en National, le joueur qui a effectué la majeure partie de sa carrière à Lyon est revenu sur sa saison pour Le Petit Reporter Foot.

Comment t’es venue la passion du football ?

J'ai aimé le football vers l'âge de 5 ans en jouant dans le quartier avec les copains. A part le foot, j'aime bien profiter de la famille, de mes filles et de mes amis.

"On y a cru jusqu'au bout mais malheureusement, nous avons craqué à la fin !"

A trente ans tu n’as jamais joué en pro, est-ce un regret ?

Oui, ça reste un regret car je suis sûr que j'en ai les moyens mais le destin a fait que des blessures sont venues me gêner à des moments importants.


Crédit photo : Lyon La Duchère

Vous n'êtes pas passés loin de la montée en Ligue 2 cette saison...

On y a cru jusqu'au bout mais malheureusement, nous avons craqué à la fin ! C'est la vie... L'année prochaine, qui sait...

Quel bilan fais-tu de ta saison ?

Pour une première à ce niveau là, je suis très content de ma saison, je suis meilleur buteur et meilleur passeur de mon équipe et je suis dans l'équipe-type du championnat de National. Ca fait vraiment plaisir !

Tu joues au poste de milieu de terrain, qu’aimes tu à ce poste ?

J'aime dribbler, trouver des passes qui font mal à la défense et j'aime aussi me projeter pour marquer des buts !

On le voit souvent sur les buts ou les actions de ton équipe : tu aimes faire jouer tes coéquipiers. C’est ce qui te plait à ce poste ?

Oui c'est vrai que j'aime bien ce poste car je suis bien placé sur le terrain. Je me cache dans les intervalles et c'est compliqué de me charger, du coup je peux ajuster des bonnes passes à mes coéquipières.

Tu joues à Lyon la Duchère depuis un moment, quel est ton meilleur souvenir au club pour le moment ?

Le 32ème de finale de Coupe de France contre l'Olympique Lyonnais en janvier 2012 (3-1 pour l'OL). L'élimination cette saison contre Fleury fût une grosse déception.

"Si je pouvais être une star, je me verrais bien en Espagne"

Le National est sur Canal + cette saison, qu’est ce que cela fait d’être médiatisé ?

C'est génial car ça permet de mettre en avant ce joli championnat.

Tu as reçu plusieurs Talents Foot National, qu’est ce que cela représente pour toi ?

Ca veut dire que les entraîneurs adverses apprécient mon style de jeu et ça fait plaisir.

Quel est ton club de cœur ? Dans quel championnat voudrais-tu jouer ?

Je n'en ai pas vraiment... Si je pouvais être une star, je me verrais bien en Espagne.


Crédit : Le Progrès

Je remercie Sofiane Atik pour ses réponses et sa sympathie. En lui souhaitant de découvrir dans les saisons à venir le monde professionnel.

Le Petit Reporter Foot, 03/06/2017


Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube