• Alex

Interview de Jonathan Clauss : "Je ne m'en rends pas encore vraiment compte"

Mis à jour : 14 févr 2019


INTERVIEW - Nouveau joueur de Quevilly-Rouen Métropole (DL2), tous juste promu de National, Jonathan Clauss (24 ans) a accepté de répondre à mes questions sur sa carrière et ses objectifs avec son nouveau club. L'ancien joueur d'Avranches sur sa saison dernière et sa signature dans le monde professionnel.

Comment t'es venue la passion du football ?

Comment j'ai eu envie de jouer au football ? (rire) J'ai commencé très tôt dans mon jardin, à l'âge de deux ans je pense. A mon avis, j'ai eu envie de jouer dès que j'ai su marcher.

Que retiens-tu de ton passage à Avranches ?

Une très belle année. Peut-être même la plus belle année de foot que j'ai pu passer pour l'instant. En championnat, même si on a un peu galéré sur certains matchs, dans l'ensemble c'était cool. On avait un super groupe et ce qui a embelli la saison forcément c'est la Coupe de France, donc pour moi c'est la plus belle saison que j'ai passée pour le moment dans le monde du football.


Tendance Ouest

Ton but face à Laval a-t-il 'propulsé' ta carrière ?

Peut-être que ça a mis en lumière ma personne, c'est fort possible. A mon avis c'est même sûr mais ça m'a aussi permis d'être suivi et d'arriver là où j'en suis aujourd'hui donc oui ça a aidé.

Tu vas jouer en professionnel, cela faisait partie de tes objectifs ?

Oui. Honnêtement je pense que c'est l'objectif de tout jeune qui veut jouer au foot, de devenir pro ou du moins signer un contrat pro. C'est vrai que pour l'instant je ne m'en rends pas vraiment compte parce qu'à part la signature sur un bout de papier il n'y a rien qui change. Mais cela faisait partie de mes objectifs c'est sûr.

Qu'est-ce qui t'a plu dans le projet du QRM ?

Déjà, c'est un club que j'ai pu suivre l'année dernière forcément parce qu'ils étaient en National et qu'ils sont montés de National à Ligue 2 cette saison et qu'on était dans le même championnat. Les infrastructures forcément : bon terrain, bons terrains d'entraînement, les vestiaires sont top. Il y a vraiment un bon engouement. Le groupe est super et en plus de ça le discours du coach a énormément pesé dans la balance donc voilà pourquoi j'ai fait ce choix là.

Toi qui étais en National, est-ce une suite logique pour toi de rejoindre un promu ?

Une suite logique, je ne sais pas parce que c'est jamais vraiment logique. Que ce soit ce club là ou si ça avait un autre club de Ligue 2, l'objectif pour moi était là. Maintenant c'est vrai qu'il est toujours important de rejoindre une équipe qui est sur une bonne dynamique et au final c'est vrai qu'une équipe qui monte, forcément avec la bonne ambiance ça peut permettre au groupe de mieux vivre encore. Et je pense qu'on termine la saison avec un groupe qui est en pleine confiance, et ça aide.


Tendance Ouest

Tu viens d'affronter Lens en amical, que penses-tu du club et qu'as-tu pensé de ce match pour ton équipe ?

Honnêtement je suis très surpris par le niveau technique. Je pense que c'est hyper costaud.

Il y a encore deux ou trois réglages à faire forcément parce qu'on ne sait connaît pas tous encore et il y a beaucoup de recrues. Mais c'est typiquement déjà le genre d'équipe dans laquelle j'aime jouer : une équipe très très joueuse qui ne dégage pas beaucoup. Je pense qu'il y a vraiment quelque chose à faire dans cette équipe si on arrive à tous s'entendre et à tous atteindre notre meilleur niveau. Et je pense aussi qu'on a des joueurs qui sont assez complémentaires.

Que ressens-tu à l'idée d'aller jouer dans des stades comme Bollaert-Delelis ou le Moustoir ?

Honnêtement, je ne sais pas. Je n'en ai aucune idée. Je vais me laisser surprendre. Je ne connais pas du tout cette ambiance, je n'ai jamais jouer dans ce genre de stades. J'allais un peu à la Meinau forcément à Strasbourg donc je connais un peu du point de vue supporter mais alors sur le terrain je n'en ai aucune idée, donc on verra bien comment ça va se passer.

Tu as été formé à Strasbourg, tu allais à la Meinau, est-ce un atout pour un footballeur de jouer dans un stade aussi chaud ?

Ah oui, forcément ! Quand tu joues avec 15-20 000 supporters qui chantent, qui te poussent et qui sont là derrière toi à chaque match. A Strasbourg, même Lens, ce sont des publics exceptionnels donc même à l'extérieur ils font les déplacements. Mais c'est vrai que déjà les matchs à domicile c'est un réel atout et ils en profitent et ils ont raison.

Le QRM s'est déjà bien renforcé pendant ce mercato, mais l'objectif premier c'est le maintien ?

Evidemment. De toute façon, comme tout promu qui monte dans la division supérieure, l'objectif premier c'est le maintien. Après je pense qu'on a d'autres objectifs mais pour l'instant le maintien reste l'objectif premier, c'est clair.

Quand tu vois Amiens, Strasbourg, le Gazélec, Evian... monter de deux divisions en deux saisons, est-ce que ça vous permet de croire à la montée cette saison ?

Forcément ça peut être des exemples à suivre. Après je pense que Quevilly-Rouen Métropole n'a pas encore les fondations qu'à un club comme Strasbourg par exemple. Mais oui ça peut se prendre comme exemple mais ce qui est sûr, c'est que c'est extrêmement rare et honnêtement ce n'est pas du tout dans la lignée dans laquelle le club fonctionnait. Donc c'est un exemple mais ça reste un exemple.

Quels objectifs te fixes-tu personnellement ?

Déjà essayer de m'imposer à mon poste, ça c'est sûr. J'ai tout à reprouver et aussi tout à gagner donc l'objectif est de faire le maximum de matchs cette année et de me prouver à moi-même que je suis capable de jouer en Ligue 2.

Quel sera ton rôle cette saison dans l'effectif, titulaire ou remplaçant ?

Pour l'instant c'est du 50-50. Je suis en concurrence forcément avec le latéral qui était là l'année dernière et les discours du coach est clair : c'est 50-50 et celui qui méritera de jouer jouera. Donc on bosse tous les jours pour et l'objectif justement est que, lors de la première journée de championnat, mon nom soit écrit bien en grand à mon poste.


Je remercie Jonathan Clauss pour sa sympathie et sa disponibilité et pour cette nouvelle interview. Je lui souhaite une bonne première saison en Dominos Ligue 2.


2 vues

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube