Marseille s'impose à Nantes (0-1)


LIGUE 1 - C'est une des grandes affiches de Ligue 1 Conforama. Ce samedi, l'Olympique de Marseille de Rudi Garcia s'est imposé sur la pelouse du FC Nantes de Claudio Ranieri. Dominateurs, les Canaris ont été gênés par de nombreuses blessures.

Bammou, Rongier et Kacaniklic sont tous trois sortis dans les trente premières minutes de ce Nantes-Marseille. En moins d'une demi-heure de jeu, Claudio Ranieri avait donc déjà grillé ses trois jokers. Et ces changements, bien évidemment gênants pour les Canaris, ont eu une incidence sur le score en fin de rencontre. En deuxième période, Diego Carlos, blessé, a préféré rester sur le terrain et jouer le bras bandé pour ne pas laisser ses coéquipiers terminer la rencontre à dix contre onze. Courageux, il a pourtant été le point faible de la défense Nantaise dans les derniers instants.

En première période, ce sont les Marseillais qui dominent la rencontre, bien inspirés. Mais les avants Phocéens doivent se heurter à un grand Tatarusanu, qui effectue sa première sous le maillot Nantais et dans le championnat de France. Le Roumain, auteur de plusieurs arrêts décisifs, préserve les siens et le match nul à la pause, repoussant des deux poings un dernier ballon de Maxime Lopez juste avant la mi-temps. Mais de retour avec un visage plus offensif, les Canaris changent complètement la physionomie du match. Bousculés et dominés dans le premier acte, ils reviennent avec de meilleures intentions et un Sala très dangereux. Pourtant, servi par Sanson, Thauvin se voit logiquement refuser un but après être parti dans le dos de la défense jaune. Ce but va inspirer Ocampos, qui marque lui un but valide après un cafouillage dans la surface de Tatarusanu (85'). Les Canaris sont désormais menés, mais pas abattus. Ils jettent leurs dernières forces sur les derniers ballons à jouer dans la surface de Mandanda mais Thomasson puis Sala manquent cruellement de réalisme.

Un réalisme qui aura donné raison aux Marseillais, qui rejoignent Lyon en tête du classement de Ligue 1. Si les Nantais sont beaux à regarder et intéressants à suivre avec Claudio Ranieri sur le banc de touche, ils n'ont pas encore de point et sont dans le bas du classement. Résultat cruel pour les Canaris qui vont devoir se remettre au travail (pas trop quand même, lorsque l'on voit le nombre de blessures aujourd'hui) en vue de leur prochaine rencontre.


20 Minutes


0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube