La Meinau fête son retour dans l'élite


LIGUE 1 - Magnifique spectacle pour la première de la Meinau en Ligue 1 Conforama depuis neuf ans ! Dans une très belle ambiance, Strasboug a fêté dignement son retour dans l'élite en battant le LOSC de Marcelo Bielsa, contraint d'effectuer ses trois changement en première période.

C'est la fête à Strasbourg ! Dans une Meinau en fusion, Strasbourg a profité des circonstances de la rencontre pour s'offrir ses trois premiers points de la saison. Les sorties prématurées de Thiago Mendes et de Kévin Malcuit ont eu une grande incidence sur la suite de la partie et forcément gêné le LOSC, notamment dans le dernier quart d'heure. Parce que malgré sa domination dans le premier acte, le RC Strasbourg n'est pas parvenu à prendre l'avantage en première période et ne s'est pas vu accorder un penalty après une faute de Thiago Maia sur Nuno Da Costa. Profitant des failles de la défense Lilloise, les Alsaciens ont pourtant manqué de réalisme face au but de Maignan, impeccable jusqu'à son exclusion pour un geste d'humeur en seconde période. Le portier formé à Paris a jeté un ballon sur Corgnet après un accrochage avec le milieu de terrain Strasbourgeois. Les trois changements Lillois effectués, ce sont De Préville et Amadou qui se relaient pendant trente minutes dans la cage Lilloise.

Une cage dont les filets vont trembler trois fois dans le dernier quart d'heure malgré une parade de De Préville face à Saadi à vingt minutes du terme de la rencontre. Oublié de tout marquage sur un corner de son équipe, Martin ne loupe pas son face à face avec le "gardien" Lillois et ouvre le score (75'). Passeur sur le premier but, Liénard se mue en buteur quelques minutes plus tard en transformant un penalty très généreusement accordé à son équipe pour une faute de Ié (81'). Souvent auteur de frappes de génie la saison dernière en Ligue 2, Grimm récidive pour la première de la saison à la Meinau en battant Amadou - à son tour gardien de but du LOSC - d'une frappe lointaine (85').

Le LOSC de Bielsa a déjà montré ses limites. Physiquement, les Dogues ont montré que leur préparation leur causait quelques soucis en match, un peu comme les Canaris de Claudio Ranieri, gênés par le même problème samedi face à l'Olympique de Marseille. Vainqueur justement de Nantes la weekend dernier, Lille s'incline pour la première fois de la saison. Battu par l'OL la semaine passée, Strasbourg lance sa saison.


20 Minutes


6 vues

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube