Saint-Etienne et Lyon loupent le podium !


LIGUE 1 CONFORAMA - L'AS Saint-Etienne et l'Olympique Lyonnais peuvent avoir des regrets. Alors que les deux voisins avaient l'occasion de remonter sur le podium, ils se sont loupés ce dimanche après-midi loin de leurs bases. Battu à Troyes, Sainté est sixième, Lyon n'avance plus.

Oscar Garcia peut être Vert

En déplacement sur la pelouse du promu Troyen, l'AS Saint-Etienne pouvait remonter sur le podium. Mais l'ESTAC a ramené les Verts sur terre en s'imposant grâce à des buts de Pelé et Khaoui. Au sortir d'une défaite inespérée sur la pelouse de Metz, en infériorité numérique, les joueurs de Troyes se sont de nouveau retrouvés à dix contre onze au Stade de l'Aube. Expulsé après une faute sur Cabella, Azamoum laisse ses coéquipiers à un de moins que les Stéphanois. Mais l'ESTAC n'est pas gênée par cette exclusion, puisque Pelé ouvre le score d'une belle reprise après un centre de Grandsir (41'). Pourtant légèrement dominatrice, l'ASSE est menée à la mi-temps.

Mais au retour des vestiaires, Hernani égalise du pied gauche après un service de Cabella (53'). Mais dans les minutes qui suivent, l'ancien Marseillais Khaoui redonne l'avantage à l'ESTAC sur coup de pied arrêté. Sur un coup-franc plein axe, le meneur de jeu Troyen place sa frappe du gauche dans la lucarne de Ruffier (57'). Dominateur dans la possession, Saint-Etienne tente de revenir à la marque mais n'y arrive pas. Les Verts terminent même la rencontre à dix après l'expulsion du buteur Hernani (85').


@ASSE

Pour la première fois de la saison, Troyes s'impose chez lui. Avec 11 points, les Troyens pénètrent dans la première partie de tableau. Battu pour la seconde fois de la saison - une nouvelle fois à l'extérieur - Saint-Etienne reste bien classé mais retombe au sixième rang avec 14 points.

Lyon en pleine galère

A Angers, Lyon pouvait également monter sur le podium après cinq matchs nuls consécutifs toutes compétitions confondues. Mais l'OL a de nouveau été tenu en échec face au SCO, à qui le club rhodanien réussit plutôt bien ces dernières saisons. Et les hommes de Bruno Génésio peuvent s'en mordre les doigts. Dominateurs en première période, les Gones ont compté deux buts d'écart dans cette partie avant d'être rejoins par des Angevins qui ont fini la rencontre en supériorité numérique.

Rapidement mené après un but de Mariano (5'), Angers est passé par toutes les émotions. Dans la foulée de l'ouverture du score de l'ancien du Real Madrid, Fékir se voit logiquement refuser un but pour hors-jeu (7'). Le SCO est en difficultés mais va revenir au score grâce à un but contre son camps de Rafael (30'). Mais Lyon relève la tête et marque deux fois en trois minutes par Diakhaby de la tête (38') puis par Memphis qui a bien suivi la frappe de Mendy repoussée par Letellier (41'). A la pause, les joueurs de l'Olympique Lyonnais sont devant et comptent deux buts d'avance.

En début de seconde période, Lyon perd Marcelo, exclu. Après une faute qui lui vaut un carton jaune, le Brésilien montre son mécontentement à l'arbitre en levant la main et reçoit un carton rouge (50'). En infériorité numérique, c'est plus compliqué pour l'OL qui subit la domination Angevine dans la dernière demi-heure. Décalé par Mangani, Toko-Ekambi relance Angers d'une frappe lointaine qui trompe Lopes sur sa droite (58'). Le gardien Portugais va céder une deuxième fois face à I.Traoré qui égalise de la tête sur un corner de Mangani (67'). Angers pousse dans les derniers instants mais ne trompera pas la vigilance de la défense de l'Olympique Lyonnais une quatrième fois.

Ce match nul arrive au mauvais moment pour l'OL, tenu en échec sur le même score face à Dijon la semaine dernière au Parc OL. Après un match nul (encou)rageant cette semaine contre l'Atalanta, les hommes de Bruno Génésio - qui n'ont gagné qu'une fois en huit matchs - sont septièmes. Angers SCO est douzième.


20 Minutes


0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube