Lens 0-1 Reims : mes notes


DOMINO'S LIGUE 2 - C'était le choc des extrêmes ce samedi après-midi au Stade Bollaert-Delelis de Lens. Relégables après 11 journées, le Sang & Or accueillaient le Stade de Reims, qui est venu confirmer son fauteuil de leader.

Barragistes. C'est la position des Lensois après leur nouvelle défaite face au Stade de Reims (0-1) ce samedi après-midi. Dans un Stade Bollaert plein, les Sang & Or se sont inclinés après avoir concédé un but très tôt de Diego Rigonato (2'). Trouvé sur une contre-attaque, le numéro dix du Stade de Reims bat Nicolas Douchez d'une frappe forte du pied gauche. Derrière, le Stade de Reims, en position de leader, a laissé le ballon aux joueurs d'Eric Sikora qui ont eu beaucoup de mal à l'utiliser. Les Rémois, notamment Yunis Abdelhamid et Edouard Mendy, ont aussi essayé de gagner beaucoup de temps sur chaque phase arrêtée. Imprécis dans les transmissions, les Lensois ont dominé la fin de rencontre à la suite des entrées en jeu de Cristian Lopez et Moussa Maazou. Mais malgré les encouragements du public Lensois, ni Maazou ni Bayala ne sont parvenus à tromper la vigilance d'Edouard Mendy.


Les joueurs du Stade de Reims à la fin de la rencontre - Le Petit Reporter Foot

La bonne opération, elle est pour Reims. Battu le weekend dernier sur la pelouse de la Berrichonne, les Rémois se déplaçaient donc sur la pelouse d'une équipe Lensoise en difficulté mais vainqueur de Bourg-en-Bresse lors de la dernière journée (0-6). Rapidement devant au tableau d'affichage, le premier de Domino's Ligue 2 a cédé la possession à Lens. L'entrée de Cristian Lopez à la mi-temps a un peu réveillé le Racing, qui a tenté de revenir, par Souleymane Diarra d'abord, auteur d'une frappe lointaine (67'). Poussés par les 35 000 supporters du Stade Bollaert, les joueurs d'Eric Sikora ont cru obtenir par deux fois un penalty, en vain. Et sur leurs deux plus grosses occasions de la partie, les Sang & Or se sont heurtés à un Edouard Mendy infranchissable. Moussa Maazou, d'abord, a buté sur le portier Rémois après une frappe contrée de Bayala (81'). Puis ce dernier a vu sa tentative captée par l'ancien gardien Marseillais (87').

Leader depuis la mi-septembre, Reims confirme et prend quatre points d'avance sur son dauphin - l'AC Ajaccio - qui jouera lundi dans le derby Corse face au Gazélec. Le Racing Club de Lens, malgré deux succès de suite, s'incline pour la neuvième fois en douze rencontres de championnat cette saison. Les Artésiens sont dix-huitièmes.

Mes notes :

RC Lens : Douchez (5/10), Duplus (5/10), Duverne (5/10), Dankler (5/10), Hafez (5,5/10), Bellegarde (5/10), Diarra (5,5/10), Zoubir (3/10), Gérard (4/10), Markovic (3/10), Fortuné (4,5/10).

Stade de Reims : E.Mendy (7/10), Métanire (5/10), Abdelhamid (5/10), Jeanvier (5,5/10), Koné (5/10), Chavalerin (4/10), Da Cruz (4/10), Chavarria (3/10), Diego (6/10), Kyei (3/10), Siebatcheu (4/10).


La déception de Jean-Ricner Bellegarde après la nouvelle défaite des Lensois - Le Petit Reporter Foot


1 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube