OM 2-2 PSG : Cavani sauve Paris dans les ultimes secondes


LIGUE 1 CONFORAMA - Edinson Cavani a sauvé le Paris Saint-Germain dans les ultimes secondes de ce Classique très équilibré dans lequel l'Olympique de Marseille a mené par deux fois. Pauvre techniquement, cette affiche n'a pas été dominée par le PSG comme on le pensait.

Le premier Classique de Neymar Jr ne restera pas dans les annales pour le jeu produit, loin de là. Mais pour ce qui est du scénario de la partie, on s'en souviendra sans doute. Très loin de son niveau habituel, la star Brésilienne a été bousculée par la défense Marseillaise. Peu en vue, le meneur de jeu Parisien a craqué dans les dix dernières minutes du match, et s'est fait exclure pour un accrochage avec Lucas Ocampos. Auteur du but égalisateur en première période après une combinaison avec Adrien Rabiot, Neymar a raté sa première face à l'Olympique de Marseille, aux yeux du monde entier.

Poussé par un Stade Vélodrome bien rempli, l'Olympique de Marseille a posé de gros problèmes au PSG. Après la raclée concédée par son rival historique en février dernier, l'OM a bien réagi dans son antre, passant tout près d'un immense exploit. Solides défensivement dès l'entame de la partie, les Phocéens ont même ouvert le score par Luiz Gustavo, auteur d'une frappe lointaine à la trajectoire incertaine qui trompe Alphonse Aréola (16'). Attentistes, les Parisiens ne font pas le pressing et attendent les Marseillais. Sur le but de Luiz Gustavo, Marco Verratti ne sort pas sur le Brésilien et le laisse frapper au but.


La joie de Florian Thauvin - OM.net

Au milieu de terrain, Paris est dominé par l'intensité mise par le duo Zambo Anguissa-Luis Gustavo. Sur un rythme de croisière, Thiago Motta et Marco Verratti tenter de faire tourner le ballon mais n'accélèrent jamais le jeu. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir Paris réussir une combinaison pour la première fois dans la surface de Steve Mandanda. Côté gauche, Neymar échange avec Adrien Rabiot et trompe le portier Marseillais d'une frappe croisée (33'). Le PSG tente bien de revenir dans la rencontre, mais ni Kylian Mbappé ni Neymar Jr ne sont en réussite. Les deux stars Parisiennes sont bien reprises par Jordan Amavi et Hiroki Sakai.

Mais en début de seconde période, au duel avec Jordan Amavi, Kylian Mbappé tente d'éliminer l'international Français qui stoppe l'attaquant Parisien avec la main. Pas de penalty pour Paris, ni le juge de touche ni l'arbitre principal n'ont vu la main du défenseur Phocéen. Un penalty qui aurait pu permettre au PSG de prendre l'avantage dans une partie équilibrée. Pour avoir protesté, Kylian Mbappé écope d'un carton jaune.

On en parle évidemment beaucoup moins, mais Kostas Mitroglou aussi disputait son premier Classique. Le Grec n'a pas touché énormément de ballons et laisse sa place à Clinton N'Jie après l'heure de jeu. Le Camerounais est à l'origine du second but de l'Olympique de Marseille, à dix minutes du terme de la rencontre. Trouvé côté droit après un corner mal dégagé par l'arrière-garde Parisienne, Clinton se défait d'Adrien Rabiot et ajuste un centre parfait à Florian Thauvin qui trompe Alphonse Aréola au premier poteau (79').

Marseille est de plus en plus proche de l'exploit, eux qui n'ont plus remporté un Classique depuis novembre 2011. Et alors que le club de la capitale ne semble pas capable de revenir au score, sa star Neymar ne va pas l'aider puisqu'il va laisser ses coéquipiers en infériorité numérique. Auteur d'un exploit individuel, il élimine trois Marseillais mais est accroché par Bouna Sarr puis Lucas Ocampos. L'ancien Barcelonais s'en prend à ce dernier et reçoit un second carton jaune - deux minutes après avoir été averti pour une faute sur Morgan Sanson - et est expulsé (87').

Cela semble mal parti pour Paris. Le Stade Vélodrome pense fêter un succès historique face au rival Parisien, mais Edinson Cavani n'a pas dit son dernier mot. Alors que ses stars - Kylian Mbappé et Neymar Jr - ont abandonné dans la bataille du Vélodrome, Paris s'en remet à son véritable buteur. Trouvé aux abords de la surface Phocéenne, Edinson Cavani obtient un coup-franc bien placé. L'Uruguayen s'élance et bat Steve Mandanda sur le gong avec l'aide de la barre (90'). Dans les ultimes secondes, le meilleur buteur Parisien de la saison dernière sauve l'équipe d'Unai Emery.

Mes notes :

OM : Mandanda (5/10), Sakai (6/10), Rami (5/10), Rolando (5/10), Amavi (6/10), Zambo Anguissa (7/10), L.Gustavo (8/10), Payet (5/10), Thauvin (6/10), Ocampos (4/10), Mitroglou (3/10).

PSG : Aréola (4/10), Meunier (5/10), T.Silva (5/10), Marquinhos (5/10), Kurzawa (5/10), T.Motta (3/10), Verratti (3/10), Rabiot (5/10), Mbappé (4/10), Neymar (3/10), Cavani (6/10).


Hiroki Sakai au duel avec Neymar - Foot 01


0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube