Lyon en démonstration à Saint-Etienne (mes notes)


LIGUE 1 CONFORAMA - Ce fût un récital. Alors que l'on annonçait, comme chaque un duel serré entre Saint-Etienne et Lyon à Geoffroy-Guichard, les Gones ont mis une raclée à leur voisin Vert, forts de leur talentueuse armada offensive.

D'entrée, on a senti que ça ne serait pas un match comme les autres. C'était un derby, certes, mais l'entame de la rencontre, qui a glacé le Chaudron, a annoncé la couleur d'une partie déséquilibrée. Dans un Stade Geoffroy-Guichard en feu, la rencontre est stoppée dès les premières secondes de jeu à cause de brouillard causé par des fumigènes. Mais au terme de ce long arrêt de jeu qui aurait pu refroidir les ardeurs des deux camps, Sainté se procure une première énorme occasion par Romain Hamouma qui obtient un corner, frappé par ce dernier. Le centre en retrait est complètement raté et arrive dans les pieds de Nabil Fékir qui lance le festival Lyonnais. Sur un contre éclair, le meneur de jeu Tricolore lance Memphis Depay qui ouvre le score (11'). Dominateur, l'OL fait le break avant la demi-heure de jeu par Fékir qui conclut son rush d'une belle frappe du gauche (25'). Lyon est au-dessus et mène à la pause.


Foot 01

Il faudrait un miracle, un fait de jeu en leur faveur, pour que les Verts reviennent dans le match. Mais le fait de jeu, il est en faveur des Gones dès le retour des vestiaires. Pour un tacle engagé et dangereux sur Nabil Fékir, Léo Lacroix est exclu après seulement deux minutes de jeu dans le second acte (47') et laisse les Verts à dix. En infériorité numérique, c'est évidemment encore plus difficile pour les hommes d'Oscar Garcia, qui concèdent une correction. Une véritable démonstration, à laquelle participe Mariano Diaz qui marque au terme d'une belle action collective menée par l'excellent Houssem Aouar (58'). Et après Depay, Fékir et Mariano, c'est le quatrième attaquant Lyonnais qui inscrit son nom au tableau des buteurs sur un service de Mariano Diaz (65'). Dans un Chaudron bien refroidi par la tournure des événements, Nabil Fékir en rajoute une couche : sur une belle passe de Mariano, il ajuste parfaitement Stéphane Ruffier. Le capitaine Lyonnais ne se gène pas pour chambrer le voisin Stéphanois, en enlevant son maillot pour le montrer aux supporters des Verts, à la manière de Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo au cours du Clasico (84'). Un geste qui énerve les foules du Chaudron, qui envahit le terrain. L'arbitre de la rencontre, Monsieur Turpin, décide donc d'arrêter le match.


@ThomasJobard

Mes notes :

ASSE : Ruffier (2/10), Theophile-Catherine (2/10), Lacroix (1/10), M'Bengue (2/10), Maïga (3/10), Pierre-Gabriel (3/10), Pajot (3/10), Selnaes (1/10), Monnet-Paquet (3/10), Bamba (3/10), Hamouma (2/10).

Oscar Garcia (2/10)

OL : Lopes (5/10), Tete (7/10), Marcelo (6/10), Morel (6/10), Marçal (5/10), Aouar (8/10), Tousart (6/10), Fékir (9/10), Traoré (7/10), Depay (8/10), Mariano (8/10).

Bruno Génésio (8/10).


1 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube