Paris battu mais qualifié et premier de son groupe


LIGUE DES CHAMPIONS - On n'est pas passé loin d'une nouvelle remontada, mardi soir, sur la pelouse de l'Allianz Arena. Déjà qualifié, Paris ne devait pas perdre par plus de trois buts d'écart pour conserver sa première place. Mais les Parisiens se sont faits peur après les deux premiers buts Bavarois.

Photos : PSG.fr

On attendait une réaction rassurante après la première défaite du PSG ce weekend contre Strasbourg (2-1), c'est raté. A Munich, Paris a rapidement vu le Bayern prendre les devants par Robert Lewandowski (8'), qui relançait les siens dans la course à la première place. Un but encaissé très tôt qui s'accompagne d'une mauvaise prestation du milieu de terrain Parisien, alors qu'il a souvent été la force du PSG dans les grands matchs cette saison. Peu brillants, Julian Draxler et Marco Verratti ont vu leur adversaire direct Corentin Tolisso s'éclater dans une défense Parisienne en difficultés. L'international français, très bon, a très largement contribué au succès des Allemands en marquant deux buts, dont un sur une passe décisive de Kinglsey Coman, l'ancien Parisien. Si Paris a rempli sa mission et termine premier de son groupe, il fait face à de nombreuses critiques.

Comme ils l'espéraient, les Bavarois ont rapidement pris l'avantage dans un match au cours duquel le Paris Saint-Germain a eu du mal à rentrer. D'entrée, Franck Ribéry et Kingsley Coman - les deux attaquants français du Bayern - ont fait mal à Dani Alves et Layvin Kurzawa. Bougés défensivement, les Parisiens ont pourtant une meilleure maîtrise du ballon que leur adversaire sans parvenir à marquer en première période. Mené par deux buts d'écart à la pause, Paris réagit dès l'entame du second acte par Kylian Mbappé, le meilleur joueur du club de la capitale à Munich. Trouvé par Edinson Cavani d'un ballon piqué, l'attaquant de 18 ans réduit le score de la tête (50'). Paris se montre plus offensif mais manque de précision dans le dernier geste. Julian Draxler puis Kylian Mbappé voient leur frappe stoppée par Sven Ulreich (60', 61') dans un temps fort du PSG. Dans les derniers instants, après un beau mouvement, Mbappé bute encore sur un Ulreich décisif sur sa ligne de but (92').

Le Paris SAint-Germain s'incline donc pour la seconde fois en trois jours, après son premier revers de la saison à La Meinau samedi après-midi en championnat. C'est la première fois depuis 2014 que le club de la capitale perd deux rencontres consécutives. C'est donc très rare, et synonyme d'une première mini-crise pour le PSG version Neymar...


Neymar pas dans le coup

Comme samedi en Alsace, le numéro dix Brésilien n'était pas dans le coup. Et quand Neymar n'est pas dans le coup cette saison, c'est tout Paris qui en pâti. Toujours cherché par ses milieux de terrains, l'ancien Barcelonais a trop souvent tenté l'exploit individuel. Adrien Rabiot l'a d'ailleurs souligné après la rencontre, expliquant que son équipe "compte trop sur certains joueurs". Absent dans l'envie et dans l'engagement, le joueur le plus cher de l'histoire n'a pas tiré ses coéquipiers vers le haut, contrairement à Kylian Mbappé. De nouveau décisif en Ligue des Champions, celui qui a marqué son 4e but de la saison en C1 a sonné la révolte au retour des vestiaires.

Mes notes :

Bayern Munich : Ulreich (7/10), Kimmich (5/10), Süle (5/10), Hummels (7/10), Alaba (6/10), Tolisso (8/10), Rudy (5/10), Coman (7/10), Ribéry (6/10), James (6/10), Lewandowski (6/10).

Paris SG : Aréola (3/10), Alves (3/10), Marquihos (5/10), T Silva (4/10), Kurzawa (4/10), Verratti (5/10), Rabiot (5/10), Draxler (4/10), Neymar (3/10), Mbappé (7/10), Cavani (5/10).



0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube