L'exploit de Granville qui élimine Bordeaux !


COUPE DE FRANCE - C'est l'exploit du weekend ! Granville, pensionnaire de National 2, s'est payé le luxe d'éliminer les Girondins de Bordeaux, équipe de Ligue 1 Conforama. Quatre divisions séparaient les deux clubs.

Et c'est même un miracle que Granville ait pu venir à bout des hommes de Jocelyn Gourvennec, pas à la fête depuis le début de saison. Menés à deux minutes de la fin de la partie, les Normands ont renversé les Bordelais, réduits d'abord à dix contre onze après l'expulsion de Youssouf Sabaly pour une grosse faute sur Ibrahim Camara (85'). C'est l'ancien attaquant de Guingamp, Sullivan Martinet, qui a égalisé dans les derniers instants du temps réglementaire de la rencontre d'une frappe du droit contrée qui a trompé Benoît Costil (90'+4). Poussés en prolongations, les 15e de Ligue 1 Conforama subissent dans une vraie ambiance de Coupe de France. Le petit poucet pousse pour renverser le quadruple vainqueur de la compétition. Et en difficultés face à un autre ancien de Guingamp, Ladislas Douniama, le jeune Thomas Carrique fait faute et concède un penalty (102'). Le défenseur Girondin est même exclu pour avoir ceinturé l'attaquant de Granville. L'avant-centre Normand trompe Benoît Costil après avoir loupé un premier tir au but en début de match (103'). Les Granvillais prennent l'avantage : l'exploit et en marche. Dépassés, les pensionnaires de l'élite du football français sont même réduits à huit contre onze après l'exclusion de Jaroslav Plasil (110').


France Bleu

Pourtant, le scénario de la première période était largement favorable aux hommes de Jocelyn Gourvennec. Après une première partie de saison très compliquée en championnat, les Girondins ont vu Ladislas Douniama rater son penalty face à Benoît Costil après dix minutes de jeu (9'). Dominateurs, les Marine et Blanc concèdent tout de même de nombreuses occasions mais se voient prendre l'avantage avant la mi-temps grâce à une tête de Younousse Sankharé d'une belle tête en renard des surfaces (37'). Les expulsions Bordelaises auront évidemment changé l'issue de la partie. Mais l'envie du petit poucet, joueur et accrocheur, a permis à Granville de renverser la vapeur. D'une frappe lointaine, Martinet a redonné espoir à toute une région, avant que Douniama ne délivre le stade Louis Dior.

C'est évidemment la sensation du jour, et le premier exploit des 32e de finale de la Coupe de France. Et Granville n'en est pas à son premier coup. Il y a deux ans, cette équipe de National 2 était parvenue à se hisser jusqu'en 16e de finale de la compétition. L'Olympique de Marseille, qui avait atteint la finale cette saison là, avait mis fin au parcours de rêve du modeste club de Granville.


Football 365


0 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube