Exclu, Romain Grange : Il y a des opportunités qu'on ne peut pas refuser


EXCLU LPRF - Auteur d'un très bon début de saison chez les Chamois Niortais en Domino's Ligue 2 avec 4 buts et 6 passes décisives, Romain Grange (29 ans) a attiré les recruteurs Belges cet hiver. Convoité par le Sporting Charleroi, le milieu offensif formé à Nancy a choisi de poursuivre sa carrière de l'autre côté de la frontière.

Le mois de janvier, toujours une bonne période pour parler mercato avec les joueurs surtout quand ces derniers décident de déménager. C'est le cas de Romain Grange, toujours aussi disponible pour en parler. L'ancien meneur de jeu du Paris FC, qui avait déjà accepté de répondre à mes questions lors de son transfert à Niort en 2016, est revenu sur les motivations de son transfert vers Charleroi. Après une première partie de saison prolifique du côté de la Domino's Ligue 2, le désormais ex-Chamois est revenu sur ses deux saisons passées à fouler la pelouse du stade René-Gaillard. Il me parle également de son arrivée en Belgique et de son adaptation peut maintenant rêver... de Ligue des Champions.

Pourrais-tu d'abord revenir sur ton choix de quitter Niort pour Charleroi ?

A la base, il n'était pas prévu que je parte à cette période. Mais des fois, dans le monde du foot, il y a des opportunités que l'on ne peut pas refuser. Le Sporting Charleroi joue les premiers rôles en Jupiler Pro League (première division Belge) donc pour moi c'était le bon moment pour partir même si ça n'a pas été facile car j'étais très bien à Niort.

Pourtant tu faisais une belle première partie de saison.

Oui, je faisais une bonne saison. D'ailleurs je pense que c'est pour ça que Charleroi m'a recruté. Donc je suis content car c'est un club qui va me permettre de jouer encore à un niveau plus haut qu'à Niort.

Plus généralement, quel bilan fais-tu de tes deux saisons à Niort ?

Franchement, Niort est un super club, familial. Moi, j'ai adoré car je me sentais bien et ma famille aussi. Après je pense avoir fait de bonnes choses sur le terrain et en dehors.

A bientôt 30 ans, découvrir un autre championnat était-il un souhait ?

J'arrive à un âge où il fallait que je voie autre chose. J'ai fait toute ma carrière en France, en Ligue 2 après un an en Ligue 1. Donc il me fallait du changement et je pense que la Belgique est super pour moi.

A première vue, quelles peuvent être les différences entre la Belgique et la France ?

Dans la vie de tous les jours, pas grande chose. Je suis du côté Français donc rien ne change. Après, au niveau du football, ça va être différent de la Ligue 2 car là je suis en première division. Je pense que ça va aller plus vite donc c'est à moi de vite m'adapter.

Qu'est-ce que je peut te souhaiter pour cette fin de saison ?

De m'imposer en tant que titulaire à Charleroi et de, pourquoi pas, me qualifier pour une Coupe Européenne.


Première en amicale pour Romain avec les Zèbres - DH.be

Un grand Merci à Romain Grange, toujours autant sympathique et disponible. Bonne seconde partie de saison à toi.


Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube