Paris gagne le Classique mais perd Neymar


LIGUE 1 CONFORAMA - On était loin du match nul très serré du match aller au Vélodrome (2-2) au cours duquel Paris a miraculeusement arraché un point en fin de partie. Dans la capitale, dans un Parc des Princes bouillant, le Paris Saint-Germain s'est payé l'Olympique de Marseille grâce à des réalisations de la MCN.

Le leader du championnat a une nouvelle fois démontré sa suprématie sur la Ligue 1 Conforama. Dans un Classique annoncé comme le plus serré depuis le début de l'ère QSI, Paris n'a pas tremblé sans pour autant se balader. Dominateur dans le jeu, le club de la capitale n'a pas tardé pour prendre les devants dans un stade chauffé par les supporters Parisiens. C'est Kylian Mbappé, peu en vue au match aller, qui a fait chavirer le Parc en premier en marquant du pied gauche après avoir remporté son duel avec Jordan Amavi (10'). Une ouverture du score de l'ancien Monégasque qui ne refroidit pas les ardeurs Phocéennes, alors que l'OM avait bien entamé son match. Contrairement au triste match nul (0-0) de la saison dernière pour la première de Rudi Garcia sur le banc Marseillais, Marseille joue haut et répond présent dans les duels. L'agressivité est présente dans les deux camps et les fautes se multiplient, notamment sur l'un des artistes de la soirée, Neymar. Mais même si les Sudistes sont très rugueux et n'hésitent pas à aller au contact, les Parisiens sont plus vifs et se procurent rapidement une balle de break. Servi par Adrien Rabiot sur le côté gauche, Neymar reprend le ballon qui est dévié par Rolando dans sa cage (28').

Pour tenter de revenir dans la rencontre et de ne pas voir Lucas Ocampos être expulsé, Rudi Garcia procède à un premier changement à dix minutes de la mi-temps et fait entrer Morgan Sanson. L'OM termine mieux le premier acte qui est conclu par une frappe flottante de Dimitri Payet qui ne passe pas loin de la barre d'Alphonse Aréola. Les deux formations repartent sur les mêmes bases en seconde période qu'en première et enchaînent les duels qui sont à l'origine des nombreux cartons jaunes distribués par l'arbitre de la partie. Dans une rencontre où les seules occasions Marseillaises proviennent des coup-francs plus ou moins réussis de Dimitri Payet, Paris fait de nouveau très mal en contre-attaque. Parti tout seul dans le couloir gauche, Neymar se joue de Florian Thauvin puis de Hiroki Sakai avant de servir sur un plateau Edinson Cavani qui élimine son adversaire avant de fusiller Yohan Pelé (55'). Transparent, Valère Germain cède sa place à Clinton N'Jie à vingt minutes du terme. Et l'ancien Lyonnais ne met pas longtemps à se faire remarquer. Signalé en position de hors-jeu, l'attaquant Camerounais décide de finir son action et d'aller dribbler Marquinhos qui ne bouge pas et accroche le Marseillais qui tacle le Brésilien. Les esprits s'échauffent et les contacts s'intensifient. Au duel avec Bouna Sarr, Neymar s'écroule au milieu du terrain. Le numéro dix du PSG reste au sol et sort sur civière sous les applaudissements du Parc des Princes. C'est un énorme coup dur pour Paris qui affronte le Real Madrid la semaine prochaine.


UEFA

Le Paris Saint-Germain enchaîne un nouveau large succès devant son public au s'échappe au classement. L'équipe de Unai Emery creuse l'écart sur ses poursuivants et compte désormais 14 points d'avance sur son dauphin, l'AS Monaco, et 16 points d'avance sur le perdant du soir, l'Olympique de Marseille. L'OM qui loupe l'occasion de doubler le champion de France en titre, tenu en échec à Toulouse samedi. Marseille compte néanmoins 5 points de plus que son rival Olympique : Lyon.

Mes notes :

Paris SG : Aréola (6/10), D. Alves (6/10), Marquinhos (5/10), T. Silva (6/10), Kurzawa (5/10), L. Diarra (6/10), Lo Celso (4/10), Rabiot (6/10), Mbappé (7/10), Neymar (6/10), Cavani (6/10).

Olympique de Marseille : Pelé (4/10), Sakai (5/10), Rolando (3/10), Rami (4/10), Amavi (4/10), L. Gustavo (5/10), Zambo Anguissa (5/10), Payet (5/10), Thauvin (4/10), Ocampos puis Sanson (4/10), Germain (3/10).


UEFA


1 vue

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube