Déception Ligue des Champions


LIGUE DES CHAMPIONS - La C1, compétition dans laquelle Monaco nous a faits rêver la saison dernière, compétition de laquelle Paris était sorti plein d'espoirs il y a moins d'un an, compétition dans laquelle trois clubs Français étaient engagés la saison dernière... Mais compétition dans laquelle la France n'a pas existé cette saison.

Qu'elle va être longue cette fin de saison sans Ligue des Champions. Après l'élimination du Paris Saint-Germain hier soir contre le Real Madrid, plus aucun club Français n'est engagé dans la compétition. Après avoir rêvé avec l'AS Monaco jusqu'en demi-finale la saison dernière, notre dernier représentant est déjà éliminé. Loin des exploits du club du Rocher face à Manchester City et Dortmund, loin des belles performances Lyonnaises face au futur finaliste Turinois, mais pas si loin finalement du fiasco Parisien face au FC Barcelone il y a un an, cette édition 2017-2018 de la C1 se termine déjà, début mars, alors qu'elle s'était achevée début mai la saison dernière. Une année à oublier, alors qu'elle devait être celle qui ferait passer la Ligue 1 dans une autre dimension après la demi-finale Monégasque mais aussi cellei de l'Olympique Lyonnais en C3 associées à l'arrivée de Neymar et de Dani Alves au PSG. On nous avait dit de rêver plus grand et qu'ensemble on allait le faire, mais c'est déjà fini pour la Ligue des Champions.


PSG.fr

Ce n'est donc pas encore cette année que le football Français brillera sur la scène Européenne. Hormis la belle épopée Monégasque la saison dernière, aucun club n'est parvenu à dépasser le stade des quarts de finale depuis l'Olympique Lyonnais en 2010. Mais surtout, cette saison, les représentants de la Ligue 1 ont été éliminés très tôt : dès les barrages pour l'OGC Nice face à Naples, en phase de groupe pour l'AS Monaco dans un groupe très homogène, et dès les huitièmes de finale donc pour le Paris SG face au Real Madrid. On pourra évidement regretter l'absence d'émotions dans cette campagne Européenne. L'absence de résultats, aussi. Mais si la déception et la frustration ont été présentes à chaque fois, il a surtout fallu reconnaître la supériorité des adversaires. Si on a beaucoup cru en l'équipe de l'OGC Nice au mois d'août après la qualification héroïque arrachée face à l'Ajax, finaliste de la dernière Ligue Europa, on a pu constater que le Gym était encore trop faible pour se défaire d'une équipe comme le Napoli. Leader du championnat Italien devant la Juventus, Naples était sans doute l'équipe à éviter en barrages pour poursuivre l'aventure. On a aussi pu observer l'écart de niveau du champion de France Monégasque avec le Besiktas et le FC Porto en phase de poule. Enfin, on s'est aperçu qu'il y avait encore au moins une classe d'écart entre le Real Madrid et le PSG. Le championnat de France de Ligue 1 est-il donc trop faible ?

Alors que le Paris Saint-Germain surclasse presque tous les ans la Ligue 1, il a été dépassé hier face à ce qui ressemble à un futur vainqueur de la Ligue des Champions. L'écart de niveau est donc trop important entre la Ligue 1 et le championnat Espagnol notamment, où le Real Madrid n'est que troisième derrière le Barça, l'Atletico Madrid et juste devant le FC Valence. L'AS Monaco, demi-finaliste de l'épreuve l'an dernier, n'a pas passé les poules cette saison. Le champion de France, sans doute "pas prêt" après avoir perdu la majeure partie de son équipe-type l'été dernier est néanmoins second de Ligue 1 devant l'OM et l'OL. Mais même si Monaco creuse l'écart sur ses premiers poursuivants, il reste loin derrière Paris avec qui il existe un niveau d'écart depuis le début de saison. Pour le moment, le seul espoir du championnat de France à long terme est donc le Paris Saint-Germain, trop fort pour la Ligue 1 mais encore trop faible pour affronter le double tenant du titre de la C1. Mais si la progression du club de la capitale est inexistante en rapport avec les sommes d'argent investies, elle n'est pas encore honteuse. Depuis trois saisons, Paris doit faire face à un cador du football Européen dès les huitièmes de finale. Après Chelsea (qualification) et Barcelone (élimination), l'équipe de Unai Emery a buté sur le Real Madrid. Et si le PSG n'a pas encore su se hisser au niveau de ces candidats au titre Européen chaque saison, il est le seul club Français à rejoindre la phase finale de la Ligue des Champions tous les ans depuis 2012.

Désormais, seuls Lyon et Marseille sont encore engagés en Coupe d'Europe. Ce n'est pas en Ligue des Champions, mais les deux Olympiques auront l'opportunité de briller en Europa League. L'OL l'avait déjà fait la saison dernière et était parvenu à se hisser jusqu'en demi-finale après avoir éliminé le Besiktas mais avait échoué aux portes de la finale face à l'Ajax. Alors que la finale se disputera au Groupama Stadium cette saison, les Gones auront peut-être la chance d'être sacrés dans leur enceinte en mai prochain pour ce qui serait la première victoire Française dans la compétition. Un succès pourrait aussi être bénéfique pour obtenir son billet direct pour la phase de groupes de la C1, alors que les deux équipes vont se battre pour la troisième place en championnat. Mais avant, Lyonnais et Marseillais devront se défaire du CSKA Moscou et de l'Athletic Bilbao. Derniers rescapés du football Français, ils auront la mission de faire briller la Ligue 1 en Europe...


Le Progrès


0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube