Débuts laborieux pour les Bleus


COUPE DU MONDE - Pour leur entrée en lice dans le Mondial russe, les joueurs de l'Equipe de France ont eu toutes les peines du monde à se défaire de la modeste formation de l'Australie. Face à l'adversaire logiquement la plus faible de ce groupe C, les Bleus ont souffert.

Didier Deschamps peut pousser un grand "ouf" de soulagement. Alors que le match face aux Socceroos devait permettre aux Bleus de lancer cette Coupe du Monde de la meilleures des manières, l'Equipe de France s'est fait peur et connaît une entame mitigée dans ce Mondial. Avant la rencontre entre le Pérou et le Danemark ce soir, l'Equipe de France devait s'imposer pour prendre une première option sur les 1/8e de finale. Mais les Bleus ont buté sur une équipe australienne agressive et bien regroupée qui est parvenue à poser des soucis à l'arrière-garde tricolore. La première frayeur est venue au quart d'heure de jeu dans la surface de Hugo Lloris, forcé à repousser la déviation de son propre coéquipier Corentin Tolisso (17'). Pas inspirés du tout, les Bleus ont manqué de créativité alors que Didier Deschamps avait fait le choix d'aligner trois milieux défensifs et de se priver de milieux offensifs comme Thomas Lemar ou Nabil Fékir.


Facebook UEFA EURO 2020

En seconde période, bien lancé par Paul Pogba, Antoine Griezmann obtient un penalty grâce à l'assistance vidéo qu'il se charge de transformer face à Matthew Ryan. La frappe du numéro sept français trompe le gardien de Brighton sur sa gauche. Les Bleus pensent avoir fait le plus dur en trouvant enfin la faille face au bloc australien (58'). Mais pourtant peu inquiétée depuis le début de la seconde période, l'Equipe de France concède à son tour un penalty à cause d'une main de Samuel Umtiti dans la surface tricolore. Battu par Mile Jedinak, Hugo Lloris ne peut pas empêcher l'Australie de revenir au score à l'heure de jeu (61'). En difficulté, le défenseur du FC Barcelone permet aux Socceroos d'égaliser et enfonce les Bleus dans la complication. Bougée au milieu de terrain, la France n'a aucun liant et doit compter sur un exploit individuel de Kylian Mbappé ou Ousmane Dembélé dans leurs couloirs. Et dans une partie où les Bleus ont bénéficié de la vidéo, ils vont de nouveau connaître la réussite sur un but contre son camps de Mile Jedinak. Après une belle action collective et un enchaînement avec Olivier Giroud, Paul Pogba tente d'éliminer l'Australien qui trompe son gardien (81').

Le coaching de Didier Deschamps a posé question. La décision d'aligner d'entrée trois milieux de terrains face à une équipe plus faible au détriment d'un meneur de jeu ou de la titularisation d'Olivier Giroud fait beaucoup débat. Ce même milieu de terrain a eu énormément de problèmes à la récupération des ballons et n'est pas toujours parvenu à servir le trio d'attaque.

Entame mitigée pour l'Equipe de France, dans le contenu surtout, puisque l'essentiel est assuré pour les hommes de Didier Deschamps. Si la performance de son équipe est loin d'avoir été excellente, trois premiers points importants ont été obtenus.

Mes notes :

France : Lloris (5/10), Pavard (4/10), Umtiti (3/10), Varane (5/10), Hernandez (5/10), Kanté (5,5/10), Tolisso (3/10), Pogba (4,5/10), Mbappé (4/10), Dembélé (3/10), Griezmann (4/10).


Facebook UEFA EURO 2020


Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube