Les Bleus en route pour les quarts ! (résumé et notes)


COUPE DU MONDE - L'Equipe de France s'est fait peur jusqu'à la dernière seconde de ce huitième de finale. Mais les Bleus sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe du Monde 2018 grâce à leur succès sur l'Argentine ce samedi après-midi (4-3). Et quelle victoire...

Quel match ! Quel scénario ! Quel succès ! L'Equipe de France est en quarts de finale après une rencontre à suspense face à l'Argentine. Des buts, un scénario fou et une qualification méritée pour les Bleus. Sous le soleil de Kazan, les Bleus ont d'abord parfaitement entamé ce huitième de finale, donnant même l'impression d'être en train de marcher sur l'Albiceleste après l'ouverture du score d'Antoine Griezmann sur penalty. Puis, dans une période où les argentins ont commencé à s'approcher de la cage de Hugo Lloris, Angel Di Maria a eu le génie d'égaliser d'un magnifique coup de canon qui a fini sa course dans la lucarne bleue. Une égalisation sud-américaine intervenue juste avant la pause, histoire de laisser le doute s'installer dans le camps tricolore... Le doute, il s'est en tout cas installé chez les supporters car cette période de moins bien de l'Equipe de France s'est prolongée jusqu'au début de seconde mi-temps. Plus faibles techniquement que les Bleus, moins rapides, les Argentins ont cette âme et ce caractère qui leur permet de se sublimer dans un rendez-vous comme celui-là. Et peu en vue jusqu'à la 48e minute, Lionel Messi est à l'origine du deuxième but argentin. Après un corner mal dégagé, le ballon traîne dans la surface tricolore et Mercado se retrouve sur la trajectoire de la frappe du numéro dix argentin. Une frappe contrée qui fait but, mais qui fait surtout peur à tout le monde côté français.


Kylian Mbappé et Olivier Giroud - FFF

Les Bleus ne sont pas revenus dans ce second acte. Et ils doivent rapidement retrouver leur capacité à contrer les coéquipiers de Javier Mascherano - souvent à la faute dans une défense argentine à la rue lors des assauts de Kylian Mbappé ou Antoine Griezmann - si ils ne veulent pas passer à la trappe. Lorsque les Argentins sont dans un temps moins fort, c'est aux Bleus de connaître leur moment de gloire dans cette rencontre. Superbement lancé par Blaise Matuidi, Lucas Hernandez ajuste un centre vers Benjamin Pavard qui marque certainement le but du Mondial... Une reprise de volée du droit, parfaitement maîtrisée, parfaitement dosée, qui finit au fond des filets d'Armani. Le temps fort français est lancé et en dix minutes, les hommes de Deschamps vont assommer l'Argentine. Dans le couloir gauche, Lucas encore, centre vers Kylian Mbappé qui trompe Armani du pied gauche. Ça fait quatre, quatre buts à deux pour la France et le Parisien de 19 ans (19 ans !) n'a pas fini de faire mal à la défense argentine. Décalé par Antoine Griezmann, le numéro dix des Bleus inscrit un doublé d'une frappe croisée du pied droit et envoie la France en quarts de finale. Kün Agüero réduit le score dans le temps additionnel et met une énorme pression sur le but de Lloris pendant les dernières secondes, mais les Bleus ne craquent pas et peuvent fêter tous ensemble leur qualification au coup de sifflet final.

Cela valait le coup d'attendre ! Après trois matchs de poules décevants dans le contenu, dans l'envie sans doute et durant lesquels les Bleus n'ont pas beaucoup marqué, ils se sont faits plaisir aujourd'hui. Quatre buts inscrits - trois encaissés, certes - et un véritable plaisir à suivre un match de la sélection de Didier Deschamps pour les spectateurs. Les Bleus ont mis cette "folie" dont beaucoup parlaient avant la rencontre... Mais surtout, c'est certainement une vraie équipe qui a vu le jour aujourd'hui en Russie. Tous ont été au rendez-vous. De Pavard à Hernandez, en passant par les discutés Matuidi et Giroud jusqu'au duo Griezmann-Mbappé, surtout, qui ont été bons ensemble. Ce huitième de finale a tout pour être un déclic pour les Bleus, malgré la faiblesse défensive de l'Argentine. En tout cas, il faut l'espérer, car le prochain adversaire de l'Equipe de France sera l'Uruguay ou le Portugal de Cristiano Ronaldo...

Mes notes :

France : Lloris (5/10), Pavard (7/10), Varane (8/10), Umtiti (7/10), Lucas H. (8/10), Kanté (7/10), Pogba (7/10), Matuidi (7/10), Mbappé (9/10), Griezmann (8/10), Giroud (7/10).


Olivier Giroud et Antoine Griezmann - FFF


Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube