Interview de William Dutoit

Mis à jour : févr. 23


INTERVIEW - Formé au Racing Club de Lens, William Dutoit (29 ans) s'était déjà livré pour mon site, alors à Saint-Trond en Belgique. Deux plus tard, le gardien de but est toujours de l'autre côté de la frontière mais défend maintenant les couleurs du KV Ostende. Et depuis, le côtier est devenu parrain de l'association Les Ch'tis Collecteurs, qu'il aide à récolter des maillots notamment...

Tu as accepté d'aider l'association qui lutte contre le cancer, est-ce un cause qui te tient à cœur ?

Oui, c'est une cause qui me tient à cœur. J'ai perdu l'un de mes meilleurs amis, Julien Bailleul qui jouait à Lokeren en Jupiler League, à cause du cancer.

De quelle manière vas-tu aider l'association ?

Je récupère des maillots de par mes connaissances et les donne à notre président qui lui s'occupe de la mise en vente aux enchères.

Avais-tu déjà pensé à utiliser tes contacts et ton métier pour t'impliquer dans une cause comme celle-ci ?

Après le décès de mon ami, je cherchais une façon d'aider à la recherche contre le cancer et Les Chtis Collecteurs m'ont sollicité. C'est devenu une évidence pour moi que d'accepter ce rôle de parrain de l'association.

Tout comme le président de l'association, tu es originaire du Nord. Cela a-t'il aidé à tisser le lien ?

Non, la région n'est pas importante. Ni même le pays. Vous pouvez être originaire du monde entier, vous serez les bienvenus du moment que vous voulez nous aider. Ce qui compte est l'envie de se battre contre cette maladie.

Quels sont tes objectifs avec Les Chtis Collecteurs ?

Je veux l'aider du mieux que je peux. Un maillot peut rapporter énormément d'argent pour la recherche contre le cancer. Les joueurs n'en ont malheureusement pas assez conscience mais aller à La Poste et poster un maillot, ça ne coûte rien. C'est un peu chiant parfois, c'est vrai, mais au final ce sont peut-être des milliers d'euros reversés à la recherche.

Tu as été formé au Racing Club de Lens, suis-tu toujours le club ?

Oui je suis fan du Racing et je pense qu'ils peuvent remonter en Ligue 1 cette saison.

Le mercato continue dans certains championnats et ton nom circule du côté de plusieurs clubs ces dernières heures. Ton avenir est-il figé ou peux-tu décider de quitter Ostende cet été ?

C'est difficile de prévoir l'avenir. Je suis à Ostende et je me concentre sur Ostende. C'est flatteur de voir les clubs me solliciter, c'est la preuve que je fais du bon boulot. Mais je reste focalisé sur mon club.

Le titre de champion de D2 avec Saint-Trond est-il ton meilleur souvenir en carrière ?

Oui, le titre de champion est le plus beau souvenir avec les deux titres de meilleur joueur du club que m'ont offert les supporters.

Ton équipe connaît un début de championnat en demi-teinte (2V et 2D), que penses-tu des premiers résultats ?

On a gagné deux matchs très, très importants et perdu les deux autres contre des tops équipes. Le club est en plein renouveau, l'équipe aussi avec beaucoup de jeunes. Cela va prendre du temps et il faudra être patient et rester sereins.

Le KV Ostende a découvert la Coupe d'Europe la saison dernière (éliminé contre l'OM). Emmener le club en C3 fait-il partie des objectifs ?

Beaucoup de choses ont changé depuis. On verra petit à petit comme se passe la saison en restant prudent.

Quels sont d'ailleurs les objectifs du club pour cette saison ?

On a pour objectif de finir le plus haut possible.

Photo news

Rejoindre Les Chtis Collecteurs ici. Interview réalisée dans le cadre de mon partenariat avec l'association. Je remercie William Dutoit pour ses réponses.


Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube