Montpellier s'offre le derby et le podium !


LIGUE 1 CONFORAMA - 25 ans qu'ils attendaient ça en Ligue 1. Ce dimanche après-midi, Montpellier et Nîmes se sont affrontés à La Mosson pour un derby bouillant qui a connu quelques malheureux incidents. Malgré deux longues interruptions, Montpellier s'impose chez lui et s'assure une place sur le podium.

La fête était totale à Montpellier. Elle était belle et une Mosson pleine attendait la fin du match avec impatience pour fêter une première victoire face à Nîmes en Ligue 1 pour la première fois depuis vingt-cinq ans. Mais les bouillants supporters de Montpellier l'ont peut-être été un peu trop. Ils sont à l'origine de deux incidents qui ont contraint l'arbitre à interrompre le match pendant de longues minutes. Des incidents regrettables sachant que le MHSC menait au score et qu'ils vont donner une mauvaise image de quelques supporters Pailladins. Mais sportivement, l'essentiel a été fait par les joueurs de Michel der Zakarian. Et il a été bien fait. Dominateurs, les coéquipiers de Vitorino Hilton blessé se sont agrippés à la deuxième place du podium en attendant Lille-Marseille, qui pourrait livrer un nouveau dauphin au Paris Saint-Germain ce soir en clôture de la 8e journée.

Montpellier a été au-dessus de son voisin et rival nîmois. Pendant les premières minutes, le manque de justesse dans le dernier geste a privé Andy Delort et Gaëtan Laborde d'un but. Animé et très rythmé, ce derby s'est décanté lorsque Ambroise Oyongo, à l'affût d'un ballon mal négocié par Mustapha Diallo, a trompé Paul Bernardoni (28'). C'est à ce moment qu'est intervenu le premier long arrêt de jeu du match. Sur la célébration du but, une barrière a cédé derrière la cage nîmoise est deux supporters ont dû être évacués, blessés. Après neuf minutes d'interruption, la rencontre a pu reprendre et pendant le long temps additionnel de la première période, l'arbitre a accordé un penalty au MHSC après consultation de la vidéo. En cause, un tirage de maillot d'un défenseur des Crocos sur Pedro Mendes. L'avant-centre montpelliérain Andy Delort ne s'est pas fait prier pour transformer le tir au but, donnant deux buts d'avance aux siens (45'+8').

Très fébriles, les Crocodiles ont montré un visage qui ne ressemblait pas à celui montré depuis le début de saison. Cette équipe qui a notamment fait tomber l'OM aux Costières était bien un niveau en-dessous de son adversaire du jour. Plus forts techniquement, Ellyes Skhiri et Florent Mollet se sont baladés dans l'entre-jeu. Malgré son excellent match, ce-dernier n'aura pas marqué cet après-midi. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé. Par deux fois, l'ancien messin a tenté de surprendre Paul Bernardoni sur coup-franc direct et a même frappé sur la barre de 35 mètres. S'il n'a pas trouvé le chemin des filets, le meneur de jeu pailladin est à l'origine du troisième but montpelliérain en adressant un centre parfait à destination de Gaëtan Laborde (78'). Alors qu'on se dirigeait vers une fin de match tranquille à La Mosson, une tentative d'envahissement de terrain de quelques 'supporters' de Montpellier a interrompu la partie durant de longues minutes.



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube