Belle victoire pour le RC Lens à Lorient (2-3)

#LIGUE1 - Pour son deuxième déplacement de la saison, le RC Lens s'est imposé face au FC Lorient (2-3) dans un duel entre deux promus. C'est le deuxième succès des Lensois en trois jours.


C'est du sérieux. Trois jours après sa victoire contre le PSG (1-0), le RC Lens a récidivé cet après-midi au Moustoir. Dans une rencontre importante face au FC Lorient, l'autre promu et concurrent direct au maintien, les Sang & Or ont glané un premier succès loin de leurs bases. Solides défensivement, les Lensois ont globalement dominé la partie, marquant trois fois au but. Face au champion de Ligue 2, les hommes de Franck Haise ont confirmé les promesses entrevues lors des deux premières journées.


Avec une équipe différente que face à Paris et notamment la présence de Corentin Jean dans le onze à la place d'Ignatius Ganago, Lens se montre dangereux le premier par Florian Sotoca, auteur d'une belle reprise claquée par Paul Nardi (5e). Bien en place dans son 3-4-1-2 habituel, le Racing profite des espaces laissés dans le dos du milieu lorientais. Après une tête non cadrée de Jean (8e), c'est Gaël Kakuta qui fait frissonner le Moustoir d'une frappe lointaine (10e). Pourtant, ce sont les Merlus qui ouvrent le score au quart d'heure de jeu. Alors qu'il n'avait pas encore inquiété Jean-Louis Leca, Adrian Grbic marque du gauche sur une passe de Yoane Wissa (1-0, 16e). A la limite du hors-jeu, le but est refusé par l'arbitre de touche puis validé après plusieurs longues minutes de discussions.


C'est donc Lorient qui mène au score, un peu contre le cours du jeu après la bonne entame des Lensois. Reculés dans leur camp, les Lorientais subissent une nouvelle frappe de Kakuta (30e) avant que Julien Laporte ne fasse faute sur Jean dans sa surface. En retard sur l'ancien toulousain, l'arrière breton concède le penalty (31e). Face à Paul Nardi, Kakuta transforme son tir au but du gauhe (1-1, 32e). Revenus à égalité, les Artésiens se portent de nouveau à l'attaque. Sur un corner frappé par Kakuta, Facundo Médina est l'auteur de l'un des plus beaux buts de ce début de saison. Dos au but, l'Argentin donne l'avantage aux Lensois d'un retourné acrobatique imparable pour Nardi (1-2, 34'). Plus dangereux, les hommes de Franck Haise sont récompensés de leur bonne première période en rentrant aux vestiaires avec un but d'avance.


En début de seconde période, les Merlus portent le ballon devant le but lensois à plusieurs reprises sur des coup-francs de Quentin Boisgard. A la retombée de l'un d'entre-eux, Houboulang Mendes tente une énorme frappe qui flirte avec la barre de Leca (52e). Actif dans son couloir, le latéral adresse ensuite un centre vers Grbic qui s'écroule, au duel avec Gradit. Malgré les protestations lorientaises, l'arbitre ne bronche pas (55e). A l'heure de jeu, Ignatius Ganago, buteur contre Paris cette semaine, fait son entrée en jeu. Et l'attaquant en forme du RC Lens n'attend pas longtemps pour se mettre en action. Lancé par Florian Sotoca côté gauche, l'ancien Niçois élimine Mendes et bat Nardi du gauche (1-3, 63e). Largement dominateur, Lens fait le break et Ganago est même tout proche du doublé quelques minutes plus tard, d'une frappe du gauche qui fuit le cadre (73e). Dans la foulée, c'est Tony Mauricio qui bute sur le portier lorientais (77e). Les Merlus ne parviennent pas à se montrer dangereux dans le jeu, alors Boisgard tente sa chance sur coup-franc : à trente mètres, le meneur de jeu lorientais oblige Leca à claquer le ballon en corner (80e). C'est un peu plus chaud sur le but lensois et, alors qu'on vient de rentrer dans le temps additionnel, Loic Badé fait faute sur Yoane Wissa (90e) et est exclu. L'attaquant se fait justice lui-même et bat Leca sur sa gauche (2-3, 92e).


Ce n'est pas suffisant pour les Merlus qui s'inclinent pour la deuxième fois de la saison, après leur revers à Saint-Etienne lors de la deuxième journée. Pour Lens, c'est le scénario rêvé. Après avoir fait tomber Paris cette semaine à Bollaert-Delelis, les Lensois prennent trois points importants face à un concurrent direct au terme d'une prestation solide.


Mes notes :


FC Lorient : Nardi (5/10), Mendes (6/10), Laporte (3/10), Morel (5/10), Le Goff (5/10), Lemoine (4/10), Marveaux (4/10), Boisgard (5/10), Diarra (3/10) puis Abergel (4/10), Grbic (5/10), Wissa (5/10).


RC Lens : Leca (6/10), Clauss (6/10), Gradit (6/10), Badé (5/10), Medina (7/10), Boura (6/10), Doucouré (6/10), Cahuzac (5/10), Kakuta (8/10), Jean (5/10), Sotoca (7/10).

Ganago encore buteur cet après-midi

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube