Lens bat Paris et accroche le podium

#LIGUE2 - Grâce à un troisième succès de suite en championnat, le RC Lens est monté sur le podium ce samedi après sa victoire contre le Paris FC (2-1). Au terme d'une performance en demi-teinte des Sang & Or, le Stade Bollaert-Delelis a retrouvé le sourire.


Les Lensois avaient quitté la pelouse du Stade Bollaert-Delelis sous les sifflets il y a deux semaines malgré leur victoire contre Châteauroux (1-0). Si les supporters Sang & Or avaient été déçus de la prestation de leurs joueurs contre la Berrichonne, ils ont retrouvé le sourire en voyant la première période des hommes de Philippe Montanier contre le Paris FC. Sous un temps contrasté, des Artésiens séduisants ouvrent rapidement la marque par Aleksandar Radovanovic (9'). Après un corner joué à deux avec Tony Mauricio, c'est Gaëtan Robail qui sert parfaitement le Serbe pour une tête imparable qui bat Anthony Maisonnial. Lens est bien lancé dans ce match et ne lâche pas le ballon. Après un quart d'heure de jeu, la possession est de plus de 65% en faveur des locaux qui ne laissent pas respirer des Parisiens en grande difficulté dans leurs relances. Et c'est d'ailleurs une mauvaise relance de Felipe Saad qui amène l'une des plus grosses occasions de la rencontre. Après une perte de balle plein axe du Brésilien, Florian Sotoca sert Gaëtan Robail qui, totalement seul face au but, manque sa reprise du gauche (19'). Déjà peu adroit à Caen (0-2) le weekend dernier, l'ancien valenciennois manque une nouvelle fois une balle de break.


Virevoltant dans son couloir gauche, le jeune Charles Boli fait la misère à son adversaire direct Cyril Mandouki. Alors que le PFC est toujours en grande difficulté défensive, le fils de Roger Boli en profite pour faire un festival sur son côté avant d'adresser un ballon parfait à Clément Michelin qui, de la tête, ajoute un second but au tableau d'affichage (28'). Deux buts à zéro, le break est fait et Lens maîtrise son sujet face à une équipe parisienne qui ne voit pas le jour. Mais au retour des vestiaires, la lanterne rouge, qui avait disputé les play-offs la saison dernière, refait surface. Dès l'entame de la deuxième mi-temps, Cheick Timité puis Cyril Mandouki d'une lourde frappe mettent la pression sur le but de Jean-Louis Leca. Alors que le milieu de terrain parisien avait été inexistant durant les quarante-cinq premières minutes, ce-dernier prend le dessus sur la paire Gillet-Cahuzac qui montre moins de facilité à ressortir les ballons. Les Lensois subissent et évoluent désormais en contre mais Gaëtan Robail, qui oublie Florian Sotoca, puis Clément Michelin, qui rate son centre, font les mauvais choix. Et après plusieurs alertes, la défense lensoise est punie par Romain Armand qui reprend un centre de Cheick Timite à vingt minutes de la fin (70'). Pas au marquage, Alexsandar Radovanovic est fautif tout comme Clément Michelin qui n'a pas fait l'effort de revenir sur l'ancien attaquant d'Orléans.

Bon dernier de Ligue 2 avec zéro succès au compteur, le Paris FC, qui avait pris l'eau en première période, revit. Dans la foulée du but d'Armand, c'est Cyril Mandouki qui rate l'immanquable sur un centre millimétré venu de la gauche. Encore étrangement seul dans le dos de Radovanovic, le capitaine parisien en l'absence de Vincent Demarconnay rate sa reprise (71'). Méconnaissable, Lens est dominé et joue à se faire peur mais se rebiffe dans les dernières minutes. Trouvé dans la surface parisienne, Charles Boli obtient un penalty après avoir été accroché par Samuel Yohou. Mais auteur du penalty décisif lors des play-offs à Charléty en mai dernier, Guillaume Gillet s'élance et rate complètement son tir au but (86'). Malgré cela, les Sang & Or arrachent dans la douleur un troisième succès de suite après Châteauroux (1-0) et Caen (0-2). Sans être flamboyante, l'équipe de Philippe Montanier se replace dans le wagon de tête et accroche la troisième place (17 pts) à cinq points du leader lorientais (22 pts).


Mes notes :


RC Lens : Leca (5/10), Michelin (6/10), Gradit (6/10), Diallo (4/10), Radovanovic (6/10), Boli (7/10), Gillet (5/10), Cahuzac (6/10), Mauricio (5/10), Robail (5/10), Sotoca (5/10).


Paris FC : Maisonnial (4/10), Abdi puis Kanté (4/10), Yohou (4/10), Saad (4/10), Mandouki (5/10), Rabiu (4/10), Nomenjanahary (4/10), Kikonda (4/10), Martin (3/10), Timité (5/10), Armand (6/10).




166 vues

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube