Lens 2-0 Saint-Etienne : mes notes

Mis à jour : oct. 4

#LIGUE1 - Vainqueur de Saint-Etienne à Bollaert-Delelis (2-0), le RC Lens monte provisoirement sur le podium de la Ligue 1. Alors que les Verts ont fini à neuf, les Sang et Or confirment leur prometteur début de saison.


Carton plein à la maison. Trois matchs et trois victoires à Bollaert-Delelis cette saison pour le RC Lens. Après Paris et Bordeaux, les Sang et Or ont livré un bon match face à Saint-Etienne. Si leur très bonne prestation n'avait pas suffi la semaine dernière pour s'imposer à Nîmes (1-1), les Lensois ont cette fois réussi à faire le break pour l'emporter sans trembler. Après une excellente entame, les joueurs de Franck Haise ont perdu leur attaquant Ignatius Ganago.


Après une bonne prise de balle dans la surface stéphanoise, l'ancien niçois est stoppé par Timothée Kolodziejczak., en retard dans sa surface. Formé au RC Lens, l'ancien défenseur du FC Séville concède le penalty mais contraint surtout Ganago à sortir sur blessure, touché à la cheville. C'est un coup dur pour le Racing qui voit sortir son meilleur buteur. Face à Jessy Moulin, Gaël Kakuta transforme son tir au but du pied gauche et met les siens devant (15e). Les Verts font preuve de beaucoup d'agressivité et ont du mal à revenir dans leur match. Dans les minutes qui suivent, Facundo Medina pense faire le break sur un coup-franc parfaitement tiré par Kakuta (22e). Mais après vérification, l'arbitre décidera logiquement de ne pas lui accorder le but pour une légère position de hors-jeu. Lens est solide, ne subit pas et s'installe même dans le camp stéphanois. A la demi-heure de jeu, sur un service lumineux de Kakuta, Florian Sotoca voit sa reprise être contrée par Harold Moukoudi revenu in-extremis (31e). Dans la foulée, nouvelle occasion, cette fois pour Simon Banza qui a remplacé Ganago. L'attaquant formé à La Gaillette touche le ballon de la main alors que Moulin était complètement passé au travers sur un corner de Kakuta (34e).


A la pause, le RC Lens est devant d'un but mais l'addition pourrait être plus salée pour Saint-Etienne. Dominés, les Verts ne parviennent pas à sortir de leur camp balle au pied, alors que Claude Puel demande à ses joueurs de ne pas balancer. Coté lensois, la sortie de Ganago se fait ressentir, comme cela avait déjà été le cas à Nîmes le weekend dernier. Très remuant, l'ancien aiglon apporte beaucoup par sa vitesse et ses appels sur le front de l'attaque. Sans lui, Lens se montre un peu moins dangereux et efficace dans la production du jeu. Pourtant, dès le retour des vestiaires, Banza est tout proche de marquer dans un tout autre registre. Sur un caviar de Jonathan Clauss, il reprend le ballon de la tête mais bute sur Moulin, alors que Sotoca, à la retombée, ne trouve pas le cadre (46e). En supériorité numérique, Lens est dominateur dans l'entrejeu. Saint-Etienne n'est absolument pas dangereux offensivement mais les Sang et Or ne parviennent pas non plus à marquer un deuxième but. A l'heure de jeu, Wahbi Khazri met définitivement fin aux espoirs stéphanois dans ce match en se rendant auteur d'une faute grossière sur Jonathan Gradit (64e). Pour un tacle à retardement, le Tunisien est expulsé et laisse les siens à neuf. La pression lensoise se fait davantage ressentir sur le but de Moulin et Massadio Haïdara, servi sur un plateau par Medina, passe tout près d'aggraver la marque (71e).


Il faut attendre les dix dernières minutes pour voir Florian Sotoca marquer son premier but de la saison. Sur un corner de Tony Mauricio, qui a pris place en meneur de jeu, le numéro 7 lensois trompe Moulin de la tête (81e). Soulagement pour l'ancien grenoblois qui n'avait jamais marqué dans l'élite. Après quatre matchs sans défaite de suite, le RC Lens poursuit sa série avec un nouveau succès. Imprenable à domicile, Lens compte déjà 13 points en Ligue 1 et s'invite même sur le podium, caracolant provisoirement en tête aux côtés du Stade Rennais. Après six journées, le promu a donc déjà fait plus de 30% du chemin pour le maintien... Après un bon début de saison, l'ASSE enchaîne de son côté un troisième match sans succès, et un deuxième revers consécutif après celui subi contre Rennes (0-3).


Mes notes :


Lens : Leca (6/10), Clauss (8/10), Gradit (6/10), Badé (7/10), Médina (6/10), Haïdara (6/10), Doucouré (6/10), Cahuzac (6,5/10), Kakuta (8/10), Sotoca (7/10), Ganago puis Banza (5/10).


Saint-Etienne : Moulin (6/10), Sissoko (4/10), Moukoudi (5/10), Kolodziejczak (non noté), Maçon (3/10), Camara (3/10), Neyou (4/10), Bouanga (5/10), Rivera (3/10), Aouchiche (3/10), Nordin (4/10).


82 vues

Partenaire principal

chez marcel blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube