• Alex

Rencontre avec un supporter de la Juventus : "Lyon fait toujours bonne impression en Europe"

#INTERVIEW - Avant la rencontre de Ligue des Champions entre Lyon et la Juventus, Benjamin, l'administrateur du compte Twitter @Juve_France me parle de la saison de son équipe et de l'Olympique Lyonnais.


Ce mercredi soir, l'Olympique Lyonnais fait son retour en huitièmes de finale de Ligue des Champions un an après son élimination à ce stade de la compétition contre le FC Barcelone de Lionel Messi. Cette fois, les hommes de Rudi Garcia reçoivent la Juventus d'un Cristiano Ronaldo qui n'a gagné qu'une fois en cinq déplacements à Lyon, que ce soit sous le maillot de Manchester United ou du Real Madrid. L'OL, qui n'a gagné que deux matchs européens cette saison, avait terminé miraculeusement deuxième de son groupe derrière le RB Leipzig tandis que le club italien avait facilement dominé un groupe composé notamment de l'Atlético Madrid et du Bayer Leverkusen.


Au Groupama Stadium, les Gones défient donc l'un des favoris à la victoire finale dans une rencontre qui paraît très déséquilibrée. Benjamin, administrateur seul du compte Twitter @Juve_France suivi par plus de 83 000 personnes, reste pourtant sur ses gardes : "Je crains le match car Lyon fait toujours bonne impression en Europe, surtout chez eux". Il est vrai que lors des grands rendez-vous européens, l'OL a souvent su élever son niveau ces dernières années. L'année dernière, les Gones avaient tenu en échec le Barça à domicile (0-0) en huitième de finale après avoir battu (1-2) et tenu en échec (2-2) Manchester City en phase de groupe. Il faut remonter à 2016 pour voir une confrontation entre l'Olympique Lyonnais et la Juventus Turin, qui s'était soldée par un court succès italien (0-1) alors que les coéquipiers de Corentin Tolisso n'avaient pas démérité. Quelques semaines plus tard, les Lyonnais avaient d'ailleurs été faire match nul sur le terrain du Juventus Stadium (1-1). En 2014, les deux équipes s'étaient déjà rencontrées en quarts de finale de Ligue Europa pour une victoire des Italiens, alors reversés de Ligue des Champions. L'historique des rencontres entre les deux clubs est donc à l'avantage de la Vieille Dame, qui ne s'est cependant jamais largement imposée en terre rhodanienne.

Mais ce soir, c'est une équipe huit fois championne d'Italie en titre qui se rend à Lyon. Deux fois finaliste de la Ligue des Champions sur les cinq dernières années alors que l'OL connait une saison compliquée avec sa 7e place en Ligue 1, la Juventus est donc immense favorite. Cette saison, les Bianconeri, bien que leaders de Serie A après 25 journées, sont sous la pression de l'Inter et de la Lazio qui rêvent du Scudetto. L'équipe de Maurizio Sarri, qui a terminé première de son groupe devant l'Atlético Madrid avec une moyenne de deux buts marqués par match, n'est pas pour autant moins forte. "La Juve n’est pas moins forte que l’année dernière. Nous ne sommes qu’en février, on a encore le temps de monter en puissance. La concurrence est bien plus relevée en Italie. On connaît tous Conte et on savait très bien qu’il ferait de l’Inter une grosse équipe. La Lazio est très forte et il ne faut pas oublier l’Atalanta", m'explique Benjamin. Alors que la saison de la Juventus est moins facile que les dernières saisons sur la scène nationale, les coéquipiers de Blaise Matuidi ont aussi dû s'habituer aux nouvelles méthodes de Maurizio Sarri, arrivé cet été."C’est une saison particulière car nous avons changé de coach et il a une mentalité bien différente de celle d’Allegri. Pour le moment, on ne voit pas encore de gros changements, mais je sais qu’il faut être patient car on ne peut pas changer une équipe comme ça". Après cinq saisons sur le banc de la Vieille Dame, Massimiliano Allegri avait laissé sa place à l'ancien entraîneur de Chelsea en début de saison après avoir été éliminé dès les quarts de finale la saison dernière. Tombeurs de l'Atlético Madrid en huitièmes de finale grâce à un triplé de Ronaldo au match retour, les Italiens avaient été surpris par l'étonnante équipe de l'Ajax en quarts de finale. "Ce fût une grosse déception mais ce n’était pas étonnant vu le jeu proposé. Les semaines qui ont suivi avaient été remplies de plaintes des tifosi envers Allegri qui a finalement été licencié", se souvient Benjamin.


Cette saison, la Juve revient donc revancharde et unique buteur de la Juve en phase finale de C1 la saison dernière, Cristiano Ronaldo sera évidemment le danger numéro un pour la défense lyonnaise. Auteur de 21 buts en championnat, le Portugais a déjà égalé son nombre de réalisations de la saison dernière et a marqué dans les onze rencontres qu'il a disputées. Dans une forme exceptionnelle, Cristiano revient comme toujours au top pile au moment des huitièmes de finale de Ligue des Champions, au moment où les supporters Bianconeri l'attendent le plus. Pour Benjamin, l'ancien madrilène sera essentiel dans la double confrontation contre l'OL : "Nos points forts sont surtout les individualités avec un Ronaldo qui plante à chaque match et un Dybala plus fort que jamais". Présenté comme ça, il y a donc un monde d'écart entre les deux formations. Privé de Memphis Depay et Jeff Reine-Adelaïde depuis plusieurs semaines, Lyon devra faire sans deux de ses meilleurs joueurs mais pourra compter sur Moussa Dembélé ou Houssem Aouar, le Lyonnais qui inquiète le plus Benjamin. Et si la Juve a de nombreux points forts, l'OL devra, selon le supporter bianconero, appuyer sur le milieu de terrain, où la formation italienne est peut-être la plus friable. "C'est notre point faible même si ça commence à aller mieux depuis que Sarri aligne un 4-3-3 avec Ramsey. L’équipe cherche à jouer plus proprement, mais ce n’est pas facile car il faut du temps et Sarri n’a pas forcément les joueurs adaptés pour. Mais on y arrive tout doucement". Si Sarri a parfois modifié son animation offensive, il a toujours aligné trois milieux de terrain cette saison. Et avec à sa disposition Pjanic, Matuidi, Rabiot, Bentancur, Ramsey ou même Khedir, le tacticien italien aura le choix pour tenter de rendre la tâche difficile au milieu lyonnais.


La compo probable de Benjamin : Szczesny, Danilo, De Ligt, Bonucci, A.Sandro, Ramsey, Pjanic, Bentancur (ou Rabiot), Cuadrado, Dybala, Ronaldo.

Merci à Benjamin pour sa contribution.

406 vues

Partenaire principal

senseball
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube