Vainqueur de Lorient, Lens nouveau leader

#LIGUE2 - La Domino's Ligue 2 a un nouveau leader ! Dans une rencontre très disputée, le RC Lens est venu à bout du FC Lorient dans le choc de la 13e journée. Grâce à un penalty de Tony Mauricio, les Sang & Or sont premiers, à égalité de points avec Ajaccio et Troyes.


C'était l'affiche du weekend en Ligue 2. Peut-être même le match le plus attendu de ce début de saison entre deux grands favoris à la montée en Ligue 1. Leaders avant le début de la 13e journée, les Merlus se rendaient sur la pelouse de Bollaert-Delelis pour défier son dauphin, le Racing Club de Lens. Dans une ambiance dignes des grands rendez-vous avec 32 000 spectateurs, les Sang & Or ont parfaitement entamé la partie avec une occasion d'entrée de jeu signée Tony Mauricio. Poussé par son public, Lens a fait le début de match qu'il fallait faire en mettant beaucoup d'intensité et en pressant très haut, empêchant Lorient de produire son jeu. Dominateur, le Racing a vite pris le dessus sur son adversaire et mis à l'épreuve son gardien Paul Nardi, auteur de deux parades décisives. Coup sur coup, l'ancien portier monégasque a repoussé deux tentatives de Gaëtan Robail, pourtant très bien servi à deux reprises (24', 26'). Peu en réussite face au but depuis son arrivée à Lens, l'ancien valenciennois auteur de deux buts cette saison a laissé sa place à Simon Banza en deuxième période. Au terme d'une première mi-temps d'une rare intensité en Ligue 2, Lensois et Lorientais rentraient donc aux vestiaires avec un match nul sans but, la faute à un Paul Nardi très inspiré dans la cage bretonne.

Crédit : LFP

De retour sur le terrain, les Lensois peinent à remettre autant d'engagement que lors de quarante-cinq premières minutes tandis que Lorient fait une meilleure entame qu'en début de match. Mais dans une rencontre où les deux formations ont pour objectif de s'emparer du trône de leader, les esprits s'échauffent et Philippe Montanier est exclu pour avoir fait un aller-retour entre son banc de touche et le couloir du stade. A l'image d'un duel entre Jean-Louis Leca et Pierre-Yves Hamel, les Lorientais se montrent plus agressifs et de plus en plus dangereux. Pourtant, les meilleurs opportunités restent en faveur des Sang & Or qui affichent une meilleure maîtrise des événements. Sur un coup-franc excentré, Gaëtan Robail adresse un bon centre à Yannick Cahuzac qui place son coup de tête au-dessus du but de Paul Nardi, qui voit de plus en plus la punition se rapprocher pour son équipe (63'). La punition, elle arrive à dix minutes de la fin pour les Merlus. Par un nouveau coup de pied arrêté, Lens met en difficulté l'arrière-garde lorientaise et plus particulièrement Laurent Abrdgel qui se rend coupable d'une main dans sa surface. Alors que Monsieur Millot n'avait pas sifflé une main de Matthieu Saunier en première période, il désigne cette fois le point de penalty. En réussite sur chacune de ses tentatives dans cet exercice, Tony Mauricio récidive et bat Paul Nardi sur sa gauche (81').


Grâce à son meneur de jeu, Lens est propulsé en tête de la Ligue 2. Dans une magnifique ambiance, Lens subit la fin de match. Les dernières minutes sont tendues dans les rangs lensois et, malgré le soutien qui descend des tribunes, les Artésiens défendent en reculant et subissent les offensives lorientaises. Sur un centre venu de la droite, Yoann Wissa parvient à se défaire du marquage et à frapper au but. Auparavant peu mis réellement à contribution, Jean-Louis Leca se détend pour sauver les Nordistes d'une égalisation bretonne (85'). Auteur d'une prestation remarquable vendredi dernier sur la pelouse de Marcel-Picot face à Nancy, l'ancien gardien bastiais sauve encore les siens. Dans un match d'une intensité pratiquement digne de l'élite, ce sont les joueurs de Philippe Montanier qui sortent vainqueur du choc du weekend dans l'antichambre du football français. Avec trois points supplémentaires, Lens prend la première place devant l'AC Ajaccio et l'ESTAC, à égalité de points. Battu, Lorient enchaîne avec un second revers de suite face à un concurrent direct après sa défaite contre Troyes lors de la dernière journée. Le FCL tombe du podium.


Mes notes :


Lens : Leca (6/10), Michelin (6/10), Doucouré (5/10), Diallo (5/10), Radovanovic (6/10), Haïdara (5/10), Cahuzac (6/10), Gillet (7/10), Mauricio (6/10), Robail (4/10), Sotoca (5/10).


Lorient : Nardi (7/10), Delaplace puis Le Fée (5/10), Saunier (5/10), Fontaine (4/10), Le Goff (5/10), Lemoine (5/10), Abergel (5/10), Cabot (6/10), Wissa (4/10), Bozok (3/10), Hamel (4/10).



0 vue

Partenaire principal

senseball blanc.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube